Maroc Leaks: últimas publicaciones

qwesd

L’ambassadeur de la France à l’ONU plus royaliste que le roi

Selon le représentant du Maroc auprès des Nations Unies, Mohammed Loulichki, il est « de la plus haute importance de sécuriser une position ferme et combative de la France et une attitude positive de l’Espagne afin de contenir l’activisme américain ».

Les marocains ont réussi leur pari grâce, entre autres, à la décision de suspendre la coopération judiciaire avec la France.

Les français, devenant plus royalistes que le roi, ont appris à cœur les semblants d’arguments avancés par le Maroc en vue de poursuivre sa répression contre la population civile sahraouie.

Les frontières du Sahara Occidental, selon la diplomatie française

La France conseille ses ressortissants se rendant au Maroc d’observer la prudence en raison des risques d’attentat.
Le plus surprenant, elle leur déconseillé implicitement de ne pas se rendre au Sahara Occidental. Quel lecture peut ont faire?
La premiére, s’agissant d’un territoire autonome, sous tutelle onusien, comme le prouve la carte géographique publié sur son site officiel, la France veut décourager ses ressortissants dans cette région occupé par le Maroc.
Quant à la deuxiéme lecture, le Maroc ne maitrise pas la situation sécuritaire dans ce pays.

L’article Les frontières du Sahara Occidental, selon la diplomatie française est apparu en premier sur Maroc Leaks.

Séjour « touristique » au Maroc de l’ex-Ambassadeur d’Israël aux Nations Unies

Alors que les criminels israéliens assassinent et affament les enfants de Ghaza, au Maroc on déroule, en catimini, le tapis rouge à ces criminelles.

Peu de Marocains ignorent que le Makhzen, pour plaire à ses maîtres occidentaux, organisent des séjours touristiques à de hauts responsables israéliens, notamment ceux d’origine marocaine, en mal de nostalgie pour leur pays d’origine.

C’est le cas de Yehuda Lancry, ancien Ambassadeur d’Israël à l’ONU, accompagné de son épouse Yolande Lancry.

Proposition d’action médiatique lors du Sommet de l’Union Africaine (janvier 2014)

Pour info, en pieces jointes l’offre detaillee de la couverture proposee en marge du sommet UA négociée à 4’000 euro HT.

– Cette offre inclus ainsi 3 axes de travail :
1/ Publication d’un texte signé par Monsieur Salaheddine MEZOUAR, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération du Maroc ou Madame Mbarka Bouaida, Ministre déléguée au Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération du Maroc afin d’expliquer les enjeux de la présence du Maroc au sommet de l‘Union Africaine 2014.
Ce texte sera également l’occasion de présenter les objectifs et la vision du Maroc pour le développement de l’Afrique et des échanges SUD / SUD.
Média ciblé :
– Le Huffington Post (France, Maghreb, Etats-Unis)

2/ Organisation et gestion d’entretien téléphonique avec les médias clés français qui traitent de l’actualité africaine afin d’annoncer la présence du Maroc au sommet de l’Union Africaine.
Les médias :
FOCUS TV / RADIO : France 24 (Arabe, Français et Anglais), RFI « l’entretien Afrique », Africa24 TV « l’entretien du jour » et « l’invité du Journal », Télésud « Ca fait débat », TV5 Monde « Le Journal de l’Afrique », AITV France Télévision (France Ô : Le journal de l’Afrique).
FOCUS PRESSE : Jeune Afrique, Le Monde, Afrique Magazine, Afrique Asie, African Business
FOCUS WEB : Afrik.com

Dans ses périples africains, Mbarka Bouaida se fait aider par la boîte Rumeurs Publiques

Dans ses périples africains, Mbarka Bouaida sollicite le service de laboîte de communication Rumeur Publique. Sa branche pour l’Afrique, Rumeur Publique Middle East & Africa, est dirigé par Benjamin Mampuya, ancien secrétaire général de l’Association de la Presse Panafricaine.

C’est lui qui se charge des démarches de la médiatisation des activités de Mbarka à Addis Abeba.

L’article Dans ses périples africains, Mbarka Bouaida se fait aider par la boîte Rumeurs Publiques est apparu en premier sur Maroc Leaks.

Mbarka Bouaida dresse un tableau des déclarations des responsables algériens

Le Maroc est maître dans l’art de la provocation. Les autorités marocaines font recours à tous les moyens pour provoquer une réaction algérienne.

Ce jeu malsain a deux objectifs :

Prétendre qu’il y a un conflit entre le Maroc et l’Algérie à cause du Sahara Occidental Prêcher dans les couloirs de l’ONU que l’Algérie est partie partie prenante dans le conflit du Sahara Occidental.Dans ce but, les marocains vont jusqu’à jouer les cordes de la peur d’une confrontation militaire avec l’Algérie. Dans ce contexte, les médias marocains parlent de « cours d’armement entre l’Algérie et le Maroc ».

Tournée royale en Afrique de l’Ouest (février 2014)

L’article Tournée royale en Afrique de l’Ouest (février 2014) est apparu en premier sur Maroc Leaks.

Guterres, un homme très apprécié au Maroc

Lors de l’annonce de sa candidature pour succéder le coréen Ban Ki-moon, la presse marocaine n’a pas caché sa joie. Il est très apprécié au Maroc, sentiment clairement manifesté dans une lettre qu’il a reçu de l’ancien ministre marocain des affaires étrangères et aujourd’hui Premier Ministre, Moustapha El Othmani et où il disait que son institution, le HCR, « joue, incontestablement, un rôle positif dans le différend régional sur le Sahara marocain ».

Deux ans après son arrivée à la tête du HCR, en 2007 plus précisément, Antonio Guterres a voyagé au Maroc où il a conclu avec le gouvernement marocain un accord de coopération entre le HCR et le Maroc. Rabat lui fournira chaque année un million de dollars comme contribution au budget de l’institution onusienne. Une méthode de soudoiement que Rabat a utilisé aussi avec le HCDH et avec laquelle il a réussi á neutraliser Mme Navi Pillay.

Ainsi, Guterres aura toujours une oreille très attentive auprès des marocains. En 2008, il s’est déplacé aux camps des réfugiés sahraouis en Algérie et il a mis sur table une revendication très chère au Maroc : le recensement des réfugiés sahraouis. En réaction à la réponse négative des autorités sahraouies, Guterres réduit l’aide humanitaire en l’ajustant au chiffre de 90.000 personnes. Ainsi, il a mis définitivement, début 2010, fin à la version des 160.000 réfugiés donné par le Front Polisario.

Attentats du 11M : Le Maroc toujours pointé du doigt

En Espagne, 15 ans après, le Maroc est toujours pointé du doigt en ce qui concerne les sanglants attentats de Madrid du 11 mars 2004.

Selon le journaliste espagnol, Federico Jimenez Losantos, le massacre du 11-M a été perpétré par les services secrets marocains pour se venger de la reconquête du rocher de Persil.

Losantos pense que les « cloaques de l’Etat espagnol ont dissimulé les preuves qui mettent en cause le Maroc.

Esta entrada fue publicada en Sin categoría. Guarda el enlace permanente.