Les prétendus engagements du Maroc en faveur de l’Afrique, contraires à ses pratiques d’occupation illégale d’un Etat africain (communiqué du ministère sahraoui de l’Information) | Sahara Press Service

Chahid El Hefed (Camps des réfugiés sahraouis) 21 août 2017(SPS)- Le Gouvernement de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) a affirmé, lundi, que les prétendus engagements du Maroc en faveur des intérêts et des peuples africains étaient contraires à ses pratiques d’occupation illégale des territoires d’un Etat africain, appelant l’Union africaine (UA) à prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin aux tentatives marocaines de contourner les statuts de l’UA.

“Il y a une contradiction flagrante entre les prétendus engagements du Maroc en faveur des intérêts et des peuples africains, et son occupation militaire illégale des territoires d’un Etat africain”, a indiqué lundi un communiqué du ministère sahraoui de l’Information , soulignant que ces violations constituaient “une violation flagrante” des statuts de l’UA..

Le Gouvernement sahraoui a appelé l’UA à “prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin aux tentatives marocaines de contourner les statuts de l’UA, et à faire pression sur le Maroc pour l’amener au respect des principes et dispositions de l’organisation, à travers le retrait immédiat des territoires sahraouis occupés

Dans son discours prononcé dimanche, le roi marocain, Mohamed VI “n’a pas su cacher ses intentions réelles qui consistent à imposer sa politique coloniale expansionniste en violation des décisions de la légalité internationale et des objectifs de l’UA”, ajoute le communiqué.

Il a également appelé l’ONU à agir pour faire cesser les flagrantes violations marocaines des droits de l’homme et la spoliation des ressources naturelles sahraouies ainsi que la levée du blocus imposé au territoires occupés et la libération de l’ensemble des prisonniers  politiques sahraouis (groupe  de Gdeim Izik).

Origen: Les prétendus engagements du Maroc en faveur de l’Afrique, contraires à ses pratiques d’occupation illégale d’un Etat africain (communiqué du ministère sahraoui de l’Information) | Sahara Press Service

Esta entrada fue publicada en Noticias Sahara Occidental. Guarda el enlace permanente.