Le parti espagnol de la gauche unie de Huelva réitère son soutien à la cause sahraouie | Sahara Press Service

Madrid 28 sept 2017(SPS)- Le coordinateur provincial du parti de la gauche unie espagnole de Huelva M.Rafael Sanchez, a réitéré mercredi l’engagement de tous les militants de son parti dans la province pour la cause sahraouie et dans toutes les actions de solidarité qui sont  menées dans cette région de l’Espagne en faveur du peuple sahraoui.

Participant à une conférence organisée au parlement Andalous par l’intergroupe “paix pour le Sahara”  pour débattre de la situation actuelle du peuple sahraoui, l’exploitation de ses ressources naturelles et de toute les actions de solidarité réalisées par la province de Huelva pour appuyer la cause sahraouie, Rafael Sanchez a mis l’accent sur la nécessité d’appliquer tout ce qui a été approuvé dans les motions et déclarations institutionnelles pour les concrétiser en actions palpables .

Par ailleurs, la fondation espagnole “Mundubat” et l’association basque “Hourria sahara” ont approuvé jeudi une motion dans laquelle elles ont demandé le respect de l’arrêt de la Cour européenne de justice du 21 décembre 2016, qui avait clairement signifié que les accords commerciaux entre l’Union européenne et le Maroc ne sont pas applicables au Sahara occidental, et qu’aucune activité commerciale ne peut être faite sans le consentement du peuple sahraoui. Ces deux ONG se sont dites également inquiètes de l’exploitation des ressources naturelles sahraouies par les entreprises européennes.

Les partis de gauche du parlement Baléare avaient exhorté, la semaine dernière, le gouvernement espagnol à “exprimer à la Commission européenne son opposition à tout accord commercial entre l’UE et le Maroc qui légitime et exploite les ressources naturelles du Sahara occidental”.

Dans une déclaration approuvée jeudi dernier, ces partis avaient soutenu que le Sahara occidental est occupé par le Maroc et a été déclaré par les Nations unies comme territoire non autonome en attente de décolonisation et toute exploitation des ressources naturelles d’un pays non autonome est considérée comme illégale, avaient ils rappelé.(SPS).

a través de Le parti espagnol de la gauche unie de Huelva réitère son soutien à la cause sahraouie | Sahara Press Service

Esta entrada fue publicada en Noticias Sahara Occidental. Guarda el enlace permanente.