L’UE “semble n’avoir aucune idée” de la valeur des produits sahraouis dans ses échanges commerciaux avec Maroc (WSRW) | Sahara Press Service

Londres, 30 sept 2017(SPS) La Commission européenne “semble n’avoir  aucune idée” de la valeur des produits provenant du Sahara occidental occupé dans les échanges commerciaux entre l’Union européenne (UE) et le Maroc, pour l’avoir évalué à la somme “dérisoire” de 7000 euros pour toute l’année 2016, a indiqué l’Observatoire des ressources du Sahara Occidental (WSRW).

Dans un communiqué repris par l’agence de presse algérienne (APS), l’Observatoire a souligné que la commissaire européenne au commerce, Cecilia Malmstrom, a avancé un chiffre “étrange” sur la valeur des produits provenant des territoires occupés du Sahara occidental dans les échanges entre le Maroc et l’UE pour l’année dernière, et ce dans une lettre envoyée au président de la commission du commerce international du Parlement européen, Bernd Lange, en septembre.

“Alors que la commissaire Malmstrom a évalué les produits de la pêche du Sahara occidental, vendus illégalement par le Maroc aux pays de l’UE, à 122 millions d’euros pour 2016, elle a avancé le chiffre insignifiant de 7000 euro pour tout le reste des produits hors pêche”, relève WSRW.

Il a qualifié cette évaluation d’”insensée”, et a affirmé qu’il était évident que la Commission européenne “n’a pas la moindre idée du volume du commerce illégal”.

WSRW note à cet égard, que l’évaluation de la commissaire européenne au commerce ne correspond pas aux propos tenus par la vice présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini.

L’Observatoire indique que cette dernière avait déclaré, dans une réponse à une question d’un député européen qu’il était “difficile pour l’UE de quantifier avec précision la part du commerce total avec le Sahara occidental” sur la base de données relatives au commerce international de l’UE.

Pour rappel, Federica Mogherini a évalué la part des produits de la pêche importés par l’UE en provenance du Sahara occidental occupé à “environ 215 millions d’euros en 2015 et 122 millions d’euros en 2016”. Elle n’a cependant avancé aucun chiffre concernant les produits agricoles.

Soulignant que le commerce entre l’UE et le Maroc couvrait essentiellement deux secteurs, la pêche et l’agriculture, WSRW a jugé “inexplicable” la déclaration affirmant que les exportations agricoles totales du Sahara occidental vers l’UE en 2016 n’excédaient pas 7000 euros.

Dans sa lettre, la commissaire Malmstrom admet qu’avant le jugement de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) du 21 décembre 2016, les importations en provenance du Sahara occidental étaient déclarées comme étant originaires du Maroc afin de bénéficier de tarifs préférentiels.

“Sur cette base, elle a reconnu que les chiffres obtenus ne reflétaient pas le volume réel du commerce qui concerne les territoires occupés du Sahara occidenta”, relève l’Observatoire.

La Cour de justice de l’UE avait jugé le 21 décembre dernier que l’accord d’association UE-Maroc en matière de produits agricoles et de pêche, n’était pas applicable au territoire du Sahara occidental.(SPS)

a través de L’UE “semble n’avoir aucune idée” de la valeur des produits sahraouis dans ses échanges commerciaux avec Maroc (WSRW) | Sahara Press Service

Esta entrada fue publicada en Noticias Sahara Occidental. Guarda el enlace permanente.