Articles récents – MAGHREB ARABE PRESSE – 22/07/2019

Articles récents – MAGHREB ARABE PRESSE – 22/07/2019

Jeune sahraouie tuée: le Front Polisario condamne énergiquement, appelle l’ONU à assumer ses responsabilités

CHAHED EL-HAFEDH- Le ministère de la diaspora et des zones occupées du Sahara occidental a condamné l’intervention brutale des forces marocaines contre la population civile sahraouie dans les territoires occupés, faisant un mort et plusieurs blessés parmi les Sahraouis qui célébraient pacifiquement la victoire de l’Algérie en finale de la coupe d’Afrique des nation (CAN 2019). 
Le ministère a exprimé sa «plus forte condamnation» de la répression brutale perpétrée par les forces d’occupation marocaines contre des civils sahraouis dans les zones occupées du Sahara occidental, dans un communiqué repris par dimanche par SPS, rappelant qu’une jeune sahraouie, 23 ans qui célébrait pacifiquement la victoire de l’équipe de football de l’Algérie en finale de la coupe d’Afrique des nations (CAN 2019), a été tuée par les forces de répression marocaine et plusieurs d’autres ont été blessés. 
La répression violente menée par les forces marocaines, vendr…LIRE LA SUITE

Une jeune sahraouie tuée par les forces marocaines à El-Ayoun occupée

EL-AYOUN OCCUPEE- Une jeune sahraouie, Sabah Othman Omeida, a été tuée par les forces de répression marocaines dans la ville d’Al-Ayoun occupée et plusieurs d’autres ont été blessés, en marge de la célébration pacifique de la victoire vendredi de l’équipe algérienne de football en finale de la coupe d’Afrique des nations (CAN) face au Sénégal qui s’est déroulée en Egypte. 
Le jeune fille, Sabah Othman, 23 ans, a été victime d’un accident mortel intentionnel par la police marocaine qui a foncé sur la foule à pleine vitesse, selon des sources médiatiques sahraouies sur place, soulignant que la police marocaine a également blessé plusieurs autres jeunes Sahraouis.
Les sources d’Equipe Media présentes sur les lieux ont rapporté que les jeunes, Otman Cheikh Saffar et Ahmed al-Rugaibi, ont perdu connaissance à la suite d’une attaque brutale des forces auxiliaires et paramilitaires marocaines par des balles en caoutchouc et de canons à eau. 
Tout a commencé quand, …LIRE LA SUITE

Répression marocaine au Sahara occidental: l’ONU interpellée par le Polisario

Le Représentant du Front Polisario auprès des Nations Unies, Mohamed Sid Omar, a appelé le Conseil de sécurité de l’ONU à assumer ses responsabilités pour protéger la population sahraouie victime d’atrocités commises par les forces d’occupation marocaines, dénonçant l’ignoble assassinat d’une la jeune sahraouie en marge de la célébration pacifique de la victoire de l’équipe algérienne en finale de la CAN 2019. 
«La poursuite et l’escalade des violations des droits de l’Homme perpétrées par le Maroc contre les civils sahraouis, exacerbent la situation sur le terrain et accroissent les tensions au Sahara occidental occupé», a écrit samedi M. Sidi Omar dans une lettre adressée à l’ambassadeur Gustavo Meza-Cuadra, représentant permanent du Pérou aux Nations Unies, qui assure la présidence tournante du Conseil de sécurité. 
Le diplomate sahraoui a déploré que les actions répressives exercées par le Maroc contre les civils sahraouis, et les atroc…LIRE LA SUITE

Maroc : les défaites multiples du Makhzen

Au moment où Mohammed VI s’apprète à fêter le 20ème anniversaire de son intronisation, il n’a plus assez de ses doigts pour compter les camouflets enregistrés par son règne. 
Le souverain alaouite est devenu un expert dans l’art d’accumuler les défaites, des défaites dissimulées par une presse aux ordres et qui sont en train de miner le pays et lui faire sombrer dans le chaos. 

Surendetté, le régime marocain puise dans les caisses de la répression pour museler une population meurtrie par la pauvreté, la corruption, les inégalités, l’injustice et la répression. 
Au Sahara Occidental, les puissances du Conseil de Sécurité déclarent soutenir le plan d’autonomie marocain mais elles ne font rien pour imposer une solution qui ne soit pas conforme au droit à l’autodétermination. Il y a lieu de se demander si ce soutien n’est pas limité aux paroles. 
Le régime a voulu utiliser le passage d’El Gargarat pour imposer son contrôle sur la zone dénommée « Kandahar ». Aujourd’hui, les sahraouis ont fer…LIRE LA SUITE

Maroc : étalage de luxe royal en mer pendant que les Marocains émigrent en masse

Middle Eats Eye, 20 jui 2019 
La diffusion de chiffres, en général tenus secrets, sur l’augmentation de l’émigration clandestine marocaine vers l’Espagne rappelle une douloureuse réalité qui contraste avec les vacances de la famille royale en Méditerranée, entre yacht et voilier 
Ils étaient à peu près une centaine de convives, le dimanche 14 juillet, à bord du Badis 1, le nouveau bateau du roi Mohammed VI, qui avait jeté l’ancre face à la résidence royale de M’diq, sur la côte nord du Maroc, pas loin de Tétouan. 

Le souverain âgé de 55 ans avait invité le gratin de Casablanca et de Rabat à venir assister, pieds nus pour que leurs semelles noires ne salissent pas le pont, à l’inauguration de ce voilier de 70 mètres de longueur, parmi les dix plus grands du monde. 
En fait, ces hôtes de marque ont dû se rendre deux fois à M’diq. D’abord le samedi, le jour fixé pour l’invitation. Une fois sur place, on leur a indiqué, sans autre explication, qu’elle était repoussée de 24 heures. Ils sont d…LIRE LA SUITE