Au large du Sahara… ces matériels militaires français qui bafouent les droits de l’Homme | franceinter

Au large du Sahara… ces matériels militaires français qui bafouent les droits de l’Homme | franceinter

Au large du Sahara, des bateaux pour contrôler la pêche marocaine en territoire disputé

Animated GIF - Find & Share on GIPHY

Il arrive également que du matériel français soit utilisé dans des conflits moins meurtriers mais qui bafouent le droit international.

Ainsi, depuis 1975, le Maroc occupe le Sahara occidental, considéré comme l’une de ses provinces. Après une période de conflit ouvert, le Maroc et les indépendantistes du Front Polisario ont signé un cessez-le-feu en 1991 sous l’égide de l’ONU. C’est théoriquement le statu quo.

Mais des ONG soutiennent que le Maroc organise depuis plusieurs années la colonisation du territoire disputé, et d’en piller les ressources naturelles. Ainsi, la majorité des poissons marocains seraient pêchés au large des côtes sahraouies. «Dans un territoire occupé, qui plus est occupé illégalement, la puissance occupante, le Maroc en l’occurrence, n’a pas le droit d’en piller les ressources, rappelle Hélène Legeay, consultante en droits humains et spécialiste de la question. Le Maroc, avec la complicité d’États étrangers, se livre depuis des dizaines d’années au pillage des ressources naturelles du peuple sahraoui.»

 

Cette exploitation des ressources halieutiques est notamment rendue possible par une forte présence militaire marocaine. La marine est très présente dans les ports de Laâyoune et Dahkla. Or nous avons découvert sur de nombreuses images satellites des navires près de ces zones. Des bateaux dont certains sont de fabrication française, et qui ont été livrés récemment par la société Piriou.

(…)

Origen: Ces matériels militaires français qui bafouent les droits de l’Homme – franceinter.fr