Condamnation des violations marocaines du droit international au Sahara occidental | Sahara Press Service

Condamnation des violations marocaines du droit international au Sahara occidental | Sahara Press Service
Kampala , 31 JAN 2020 (SPS)  – Le Mouvement ougandais de solidarité avec le peuple sahraoui a dénoncé les violations marocaines dans les territoires sahraouis occupés et ses tentatives de perpétuer le colonialisme, tout en appelant l’Union africaine (UA) à intervenir pour faire respecter la légalité internationale.
A l’occasion d’un colloque organisé dans la capitale Kampala, les participants ont abordé les derniers développements dangereux, notamment la question de «l’ouverture des représentations consulaires» dans les territoires sahraouis occupés et l’organisation par le Maroc des activités sportives sur des terres sur lesquelles il n’a aucune souveraineté.
Dans une déclaration sanctionnant les travaux du colloque, les participants ont exprimé une ferme condamnation de la «violation du Royaume marocain de droit international au Sahara occidental» et ont dénoncé «l’implication du régime marocain de certains pays africains dans le bourbier de sa politique visant à consolider le phénomène du colonialisme, rejeté en Afrique, en ouvrant des représentations consulaires dans les villes sahraouies sous occupation marocaine».
A cet égard, le Mouvement ougandais a appelé l’Union africaine à prendre les mesures et procédures nécessaires stipulées dans les chartes de l’organisation continentale «pour dissuader le Maroc et quiconque y fait face dans ces pratiques».
Il a également fermement condamné l’organisation des activités sportives africaines par le Maroc dans les zones qu’il occupe au Sahara occidental, soulignant que «le Maroc n’a pas de souveraineté sur cette région qu’il occupe par la force depuis 1975 en violation claire et flagrante de toutes les exigences du droit international et en contraste frappant avec la Charte de l’Union africaine».
«Le Mouvement ougandais de solidarité avec le Sahara occidental condamne fermement la tentative marocaine en coopération avec la Confédération africaine de football (CAF) d’organiser la Coupe d’Afrique de football dans les salles, Futsal 2020, dans la ville occupée d’El-Aaoun du 27 janvier au 7 février», a indiqué le mouvement dans la déclaration, tout en avertissant la Fédération ougandaise sur la nécessité de «prêter attention à de telles manœuvres et de refuser de participer à de tels événements».
Le Mouvement a annoncé qu’il «adopterait et mettrait en œuvre toutes les activités et mesures pacifiques et légales disponibles contre le Maroc et tous ceux qui coopèrent avec lui dans sa campagne pour obtenir justice en Afrique et mettre fin à toutes les formes de domination coloniale sur le continent africain».(SPS)  .

Origen: Condamnation des violations marocaines du droit international au Sahara occidental | Sahara Press Service