Délégation belge au Maroc : pas d’économie politique mais bien une économie du débat – Comité belge de soutien au peuple sahraoui

Délégation belge au Maroc : pas d’économie politique mais bien une économie du débat – Comité belge de soutien au peuple sahraoui

 

 

Dimanche dernier, une délégation belge de près de 500 personnes atterrissait à Casablanca.  Cette délégation de haut niveau menée par la princesse Astrid comptait dans ses rangs Didier Reynders, Pierre-Yves Jeholet, Pieter De Crem ou encore, Geert-Bourgeois, Ministre-président de la Région flamande.

L’objectif de cette délégation : développer et renforcer les échanges commerciaux entre le Maroc et la Belgique tout en appelant à un rapprochement diplomatique entre les deux monarchies.

Cette opération de diplomatie économique intervient pourtant à un moment critique dans le chef des relations commerciales entre le Maroc et l’Union européenne. En effet, le Parlement est actuellement en train de débattre des amendements proposés par la Commission européenne visant à étendre l’accord d’association UE-Maroc au Sahara Occidental.

Un moment critique

Les commissions Agriculture

Origen: Délégation belge au Maroc : pas d’économie politique mais bien une économie du débat – Comité belge de soutien au peuple sahraoui