Des organisations internationales préoccupées par la situation des prisonniers politiques sahraouis dans les prisons marocaines | Sahara Press Service


Genève (Suisse), 21 sept 2016 (SPS)-Deux organisations internationales, IFOR et ISMUN, ont appelé lundi l’Organisation des Nations Unies afin d’observer la situation des prisonniers politiques sahraouis dans les prisons marocaines, durant leurs intervention à la 33e session du Conseil des droits de l’ONU, qui se tient à Genève, en Suisse.
Le Mouvement international de la réconciliation (IFOR) a exprimé dans son intervention devant le Conseil des droits de l’Homme, «sa profonde préoccupation de la situation des prisonniers politiques sahraouis (Groupe de Gdeim Izik), qui sont tous des militants des droits de l’homme et membres du comité de dialogue du camp de protestation de Gdeim Izik».
Pour sa part, le Mouvement international de la jeunesse et des étudiants pour les Nations Unies (ISMUN) a rappelé la visite effectuée par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, dans les camps de réfugiés sahraouis et les territoires libérés de la RASD, appelant au respect et à la protection des droits de l’homme et l’organisation d’un référendum d’autodétermination, afin de  permettre au peuple sahraoui de s’exprimer librement sur son avenir. (SPS)
Origen: Des organisations internationales préoccupées par la situation des prisonniers politiques sahraouis dans les prisons marocaines | Sahara Press Service