Ghali espère un «engagement effectif» des USA dans la décolonisation du Sahara occidental – Algérie Presse Service

Ghali espère un «engagement effectif» des USA dans la décolonisation du Sahara occidental – Algérie Presse Service

BIR LEHLOU – Le président de la République sahraouie, Brahim Ghali, a adressé dimanche une lettre de félicitations au président élu des Etats-Unis, Joe Biden, dans laquelle il exprimé son espoir que les Etats-Unis s’engageront effectivement pour la décolonisation du Sahara occidental.

«Conscient de la responsabilité globale et le leadership de votre nation, nous espérons sincèrement que les Etats-Unis, sous votre direction, s’engagent plus activement dans les efforts internationaux visant à parvenir à une solution rapide, pacifique et durable à la question de la décolonisation du Sahara occidental basée sur l’exercice par notre peuple de son droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance», a souligné le Président Ghali.

Le Président sahraoui a tenu à rappeler que «la nature juridique de la question du Sahara occidental, dernière colonie d’Afrique, est facile à comprendre», expliquant que «ce n’est pas un conflit ethnique, religieux ou intra-étatique. Il s’agit simplement d’un cas de décolonisation en retard, tel que reconnu par les Nations Unies et ses organes subsidiaires depuis 1963».

«Malgré un avis de la Cour internationale de Justice en 1975 et de nombreuses résolutions des Nations Unies affirmant le droit de notre peuple à l’autodétermination et à l’indépendance, le Maroc occupe toujours illégalement par la force le Sahara occidental depuis le 31 octobre 1975», a soutenu M. Ghali.

Dans sa lettre, le Président Ghali a également rappeler qu’au cours des 29 dernières années, l’ONU a enclenché un processus de paix, qui a été accepté officiellement par les deux parties au conflit, le Front Polisario et le Maroc, visant la tenue d’un référendum libre et équitable sur l’autodétermination du peuple sahraoui.

«A cette fin, le Conseil de sécurité a créé la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) en 1991», a souligné le dirigeant sahraoui.

Outre la supervision du cessez-le-feu accepté par les deux parties, M. Ghali a indiqué dans sa lettre que «la Mission a également réussi à identifier et à compiler la liste des électeurs pour le référendum».

«Cependant, l’obstructionnisme du Maroc a jusqu’à présent abouti à priver notre peuple de son droit internationalement reconnu et inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance. C’est la raison principale pour laquelle la MINURSO n’a pas, jusqu’à présent, pleinement mis en œuvre le mandat pour lequel elle a été créée il y a près de trois décennies», a-t-il regretté.

«Parallèlement à son attitude obstructionniste envers le processus de paix des Nations Unies, le Maroc continue de violer systématiquement les droits de l’Homme au Sahara occidental occupé et de piller illégalement les ressources naturelles du peuple sahraoui», a écrit le Président Ghali, relevant que «ces violations des droits humains ont été documentées et rendues publiques par des organisations internationales telles qu’Amnesty International, Human Rights Watch, Robert F.Kennedy Human Rights et le bureau du Haut-Commissariat de l’ONU pour les droits de l’Homme, entre autres».

Et d’ajouter: «Nous espérons que les Etats-Unis, défenseur et promoteur des droits de l’Homme, s’engageront activement dans la protection des droits de l’Homme des civils sahraouis vivant dans les territoires illégalement occupés par le Maroc tant que le conflit ne sera pas résolu».

M. Ghali a affirmé que «le peuple sahraoui attend patiemment trop longtemps pour exercer ses droits légitimes. Ce qu’il faut maintenant, c’est exercer toutes les pressions diplomatiques nécessaires pour que l’ONU puisse reprendre, sans plus tarder, la mise en œuvre du plan de paix et permettre ainsi à notre peuple d’exercer son droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance par la liberté et expression authentique de leur volonté et sans aucune contrainte ni restriction».

Origen: Ghali espère un «engagement effectif» des USA dans la décolonisation du Sahara occidental – aps.dz