La France, l’Espagne et les USA bloquent le dossier sahraoui | Radio Algérienne

La France, l’Espagne et les USA bloquent le dossier sahraoui | Radio Algérienne

S’exprimant sur les ondes de la chaîne 3 de la Radio Algérienne, Omaima Abdeslam a affirmé que le retard accusé par l’ONU dans la désignation d’un nouvel émissaire continu a créé un climat favorable pour l’occupant marocain qui persiste dans sa politique de mépris, d’entêtement et de violation de toutes les résolutions internationales et des chartes onusiennes, ce qui entrainera les choses dans la région vers un dérapage certain.

Dans ce cadre, Omaima Abdeslam a appelé l’ONU à «faire un bilan exhaustif de ce qui a été fait ou plutôt de ce qui n’a pas été fait, notamment durant les trois dernières décennies». Elle a estimé que l’ONU «face aux appréhensions et aux incertitudes qui caractérisent notre monde, appelée, aujourd’hui plus que jamais, à assumer pleinement ces responsabilités qui lui incombent en accompagnant les peuples dans l’exercice de leur droit à l’autodétermination, en protégeant ceux qui sont encore sous domination coloniale et en préservant le statut juridique international des territoires non autonomes.»

Mise en garde contre la persistance du blocage

Omaima Abdeslam a souligné que la partie sahraouie «attend toujours que le Conseil de sécurité active un processus politique qui est maintenant complètement paralysé depuis la démission de l’ancien envoyé personnel, l’allemand Horst Kohler en mai 2019».

(…)

Lire plus: La France, l’Espagne et les USA bloquent le dossier sahraoui | Radio Algérienne