La RASD appelle la Commission africaine des droits de l’Homme à mettre un terme aux crimes marocains | Sahara Press Service

La RASD appelle la Commission africaine des droits de l’Homme à mettre un terme aux crimes marocains | Sahara Press Service
 

Chahid El Hafedh, 22 nov 2021 (SPS) La République arabe sahraouie démocratique (RASD) a appelé dimanche la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples à réagir en urgence pour mettre un terme aux crimes de l’occupation marocaine dans les villes occupées du Sahara occidental.

Cet appel a été lancé lors d’une intervention du coordonnateur de la RASD avec la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples, Weddad El-Mostafa, aux travaux de sa 69e session ordinaire qui se tient par visioconférence du 15 novembre eu 6 décembre 2021, sur la situation des droits de l’Homme et des peuples entre deux sessions.

L’intervenant a mis en garde contre «la situation dangereuse dans les territoires sahraouis occupés au vu d’un embargo policier ayant permis à la machine de répression marocaine de commettre de graves crimes et violations contre l’humanité en transgression flagrante des lois et des coutumes internationales, en tête des quelles le droit international humanitaire notamment après la reprise de la guerre dans la région suite à la violation du cessez le feu par les forces marocaine le 13 novembre 2020».

Il a cité, à titre d’exemple, la situation de la militante Sultana Khaya et sa famille, mises sous embargo à leur domicile pendant toute une année, où elles subissent toute sorte d’intimidation et de maltraitance y compris le viol.

Le même responsable sahraoui a exhorté la commission, en sa qualité d’organisation africaine chargée de la défense des droits de l’Homme, de réagir en urgence pour protéger cette famille résistante et tous les sahraouis en œuvrant à mettre un terme aux violations commises par les dispositifs marocains de sécurité.

Il a également appelé à la levée du siège imposé aux militants des droits de l’homme et à la libération de tous les détenus civils sahraouis emprisonnés dans les geôles marocaines ainsi que la révélation des sorts des disparus et l’arrêt du pillage des richesses sahraouies.

A l’occasion du 40è anniversaire de l’adoption de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, le représentant de la République sahraouie a salué le rôle de l’Union africaine (UA) et ses institutions.

Il a également valorisé les résolutions du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’UA, notamment sa dernière résolution n 984 qui a souligné la nécessité pour l’UA de jouer son rôle pour trouver une solution juste et durable au conflit au Sahara Occidental, exprimant la disposition de la RASD à accueillir la commission issue du CPS.

Le représentant de la RASD a mis l’accent sur la nécessité de mettre en œuvre en urgence la résolution du conseil exécutif de l’UA appelant la commission à dépêcher une mission d’enquête dans les territoires sahraouis occupés pour s’enquérir des violations des droits de l’homme et rendre compte au Conseil.

Weddad Mustapha a réaffirmé la détermination de la RASD et le Front Polisario à poursuivre la lutte en vue de permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination et à l’indépendance.

A cette occasion, il a présenté un exposé sur les efforts colossaux de l’Etat sahraoui visant à protéger et promouvoir les droits de l’homme.(SPS)

Origen: La RASD appelle la Commission africaine des droits de l’Homme à mettre un terme aux crimes marocains | Sahara Press Service