L’Algérie dénonce un « vacarme de déclarations » du Maroc – tsa-algerie

L’Algérie dénonce un « vacarme de déclarations » du Maroc – tsa-algerie
 

Le Maroc a organisé une conférence internationale contre le groupe Daech. La rencontre qui a eu lieu mercredi 11 mai à Marrakech a vu la participation d’une soixantaine de pays.

En première ligne et incontournable dans la lutte contre la lutte contre le terrorisme dans la région, l’Algérie qui n’entretient plus de relations diplomatiques avec le Maroc depuis août 2021, a fait entendre sa voix d’une autre façon.

Dans un communiqué publié ce jeudi 12 mai, le ministère des Affaires étrangères a dézingué cette conférence en dénonçant un « vacarme de déclarations » orchestrées par le Maroc.

| Lire aussi : Algérie – Maroc : le double visage de Rabat

Obnubilé par la question du Sahara occidental, le Maroc s’est « employé à faire dudit rassemblement un évènement consacré au Sahara Occidental », a remarqué le département de Ramtane Lamamra.

« Cet exercice de vente concomitante dans lequel certains participants étrangers ont été entrainés a manifestement détourné la Conférence de son objet annoncé et l’a transformée en une tentative pernicieuse de donner une actualité artificielle à une formule morte à sa naissance même en 2007 », a asséné le ministère algérien des Affaires étrangères.

Pour l’Algérie, cet « entêtement » du Maroc à démarcher à « grande échelle un mort-né politique en usant d’une escroquerie diplomatique prétendument dédiée à la lutte anti-terroriste a surpris la bonne foi » de certains participants à cette conférence.


Argelia acusa a Marruecos de manipular la cumbre sobre Estado Islámico para hablar del Sáhara Occidental


« Courir derrière le fantôme d’une fausse solution dite d’autonomie »

Cet entêtement a « mis en évidence les contradictions d’intérêts d’autres participants que la partie marocaine aspire à mutualiser dans sa quête vaine d’une dénaturation de la question du Sahara Occidental qui est et demeure une question de décolonisation engageant pleinement les Nations Unies », a critiqué encore le département de Ramtane Lamamra.

Poursuivant, l’Algérie qualifie la quête marocaine d’une « fausse solution dite d’autonomie » des territoires sahraouis occupés de fantomatique.

« Le fait pour la diplomatie marocaine de courir derrière le fantôme d’une fausse solution dite d’autonomie et de tenter de pervertir la lutte anti-terroriste globale en la mettant au service de calculs étroits et égoïstes ne sert aucunement les objectifs légitimes de la communauté internationale en la matière », a estimé le département de Ramtane Lamamra.

En clair, l’Algérie accuse le Maroc de chercher à se servir d’un objectif mondial commun qui est la lutte contre le Daech pour les besoins de sa quête interminable d’une reconnaissance internationale de son occupation du Sahara occidental.

Le département de Ramtane Lamamra rappelle que l’Algérie qui a payé un lourd tribut au terrorisme et qui l’a défait, condamne les « amalgames que l’occupant marocain tente de propager. »

Dans la foulée, l’Algérie invite l’ONU et les Etats membres permanents du Conseil de sécurité à « redoubler d’efforts pour promouvoir la décolonisation effective du Sahara Occidental dans la transparence et la conformité au droit international. »

Origen: L’Algérie dénonce un « vacarme de déclarations » du Maroc – tsa-algerie-dz