L’Alliance d’Europe centrale et orientale réitère sa solidarité avec le peuple sahraoui | Sahara Press Service

L’Alliance d’Europe centrale et orientale réitère sa solidarité avec le peuple sahraoui | Sahara Press Service
 

Budapest, 19 mars 2021 (SPS) L’Alliance d’Europe Centrale et Orientale de solidarité avec le peuple sahraoui a réaffirmé, vendredi,  son engagement de poursuivre ses activités de solidarité en faveur de la décolonisation du Sahara Occidental, condamnant avec «fermeté» les violations des droits de l’homme, perpétrées par le Maroc dans les territoires occupés.

«L’Alliance CEE et tous les autres activistes des organisations de la société civile ont réaffirmé qu’ils poursuivraient leurs activités de solidarité avec le peuple sahraoui dans son processus de décolonisation depuis longtemps attendu», indique un communiqué diffusé à Budapest en Hongrie.

Dimanche, l’Alliance avait tenu une conférence de Solidarité avec le peuple sahraoui à laquelle ont pris part 25 participants de douze pays, représentant différentes organisations de la société civile, principalement des groupes de solidarité avec le Sahara occidental, des militants pour les droits humains et des partis politiques.

La conférence s’inscrivait dans le cadre de la commémoration du 45e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

Le coprésident de l’Alliance, l’Hongrois Matyas Benyik, a réitéré au cours de cette conférence son  «soutien» aux » efforts internationaux visant à parvenir à une solution pacifique et durable basée sur l’exercice par le peuple sahraoui de son droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance».

Il a, à ce titre, souligné que les membres de l’Alliance CEE «défendaient la légalité internationale et les droits du peuple sahraoui», déclarant : » le Sahara occidental «appartient aux Sahraouis. Le Maroc est une force d’occupation illégale et n’a aucune souveraineté» sur ce territoire.

De son côté, Oubi Bouchraya Bachir, représentant du Front Polisario en Europe et auprès de l’UE,  a expliqué que les Sahraouis ne sont pas «surpris» par la rupture  du cessez-le-feu eu égard à l’échec de la Minurso dans l’organisation d’un référendum soutenu par l’ONU, et par la paralysie du processus politique.

«A présent une nouvelle réalité a émergé, où un nouveau cadre doit être mis en place selon les résolutions de l’Union africaine. Le Polisario est prêt à accepter des négociations directes avec le Maroc, mais il poursuivra la lutte armée en même temps», a indiqué Bouchraya, cité dans le communiqué.

L’Alliance d’Europe Centrale et Orientale de solidarité avec le peuple sahraoui est coprésidée par des représentants de quatre pays: la Hongrie, la Roumanie, la Russie et la Slovénie. (SPS)

Origen: L’Alliance d’Europe centrale et orientale réitère sa solidarité avec le peuple sahraoui | Sahara Press Service