Le comité autrichien de soutien au peuple sahraoui appelle à la nomination d’un nouvel envoyé personnel du SG de l’ONU

Le comité autrichien de soutien au peuple sahraoui appelle à la nomination d’un nouvel envoyé personnel du SG de l’ONU
 

VIENNE, 24 Déc 2020 (SPS) Le Comité autrichien de soutien au peuple sahraoui (OSG) a appelé à la nomination urgente d’un nouvel envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU au Sahara occidental, insistant sur la nécessité d’organiser un référendum d’autodétermination à même de permettre au peuple sahraoui de décider de son avenir.

«Nous appelons à la nomination rapide d’un nouvel envoyé personnel du Secrétaire Général des Nations Unies pour le Sahara Occidental», a indiqué le comité autrichien dans une déclaration sur la situation actuelle au Sahara occidental, regrettant le retard accumulé par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres qui tarde à trouver un successeur à l’ancien président allemand, Horst Kohler.

Appelant également à une extension du mandat de la MINURSO pour y inclure la surveillance de la situation des droits de l’Homme au Sahara occidental, le comité de soutien au peuple sahraoui demande «l’organisation du référendum qui permettra aux Sahraouis de décider de leur avenir, comme le prévoit la Charte des Nations Unies».

«Nous condamnons la dispersion illégale de manifestations pacifiques, par des forces militaires marocaines dans la région de Guergerat, considérée clairement par l’Accord de cessez-le-feu des Nations Unies comme région sous le contrôle du Front Polisario», a ajouté le comité autrichien de soutien au peuple sahraoui, appelant le Royaume du Maroc «à se retirer immédiatement de cette région».

Le comité autrichien affirme, dans ce cadre, que «le Front Polisario a perdu encore plus de confiance en la communauté internationale, en raison de l’inaction des institutions de l’ONU, le Maroc ayant été motivé par la passivité de celle-ci pour saborder le processus de paix».

«Avec la rupture du cessez-le-feu dans la région de Guergerat par l’armée marocaine, le 13 novembre 2020 et l’attaque armée contre des citoyens sahraouis manifestant pacifiquement, le processus de paix, déjà fragile, a été torpillé davantage», a-t-il rappelé, déplorant qu’à ce jour, «la communauté internationale n’a pas réussi à réagir avec force et à faire avancer à nouveau le processus de paix».

En ce qui concerne les éventuelles répercussions de la décision unilatérale du président américain sortant, Donald Trump, de reconnaitre la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, le comité autrichien rappelle que, «le diplomate américain et ancien Représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU, Christopher Ross, souligne que ni Trump ni le Maroc ne pouvaient décider de la souveraineté du Sahara occidental».

«Le traité de paix entre Israël et le Maroc, facilité par l’Administration Trump et la reconnaissance immédiate du territoire du Sahara occidental comme territoire marocain sont contraires au droit international et comportent plusieurs dangers», a-t-il tranché.(SPS)

Origen: Le comité autrichien de soutien au peuple sahraoui appelle à la nomination d’un nouvel envoyé personnel du SG de l’ONU