Le Forum civil pour le changement : le peuple sahraoui est en droit de riposter à toute agression ou violation de ses terres

Le Forum civil pour le changement : le peuple sahraoui est en droit de riposter à toute agression ou violation de ses terres
 

Alger, 18 nov 2020 (SPS) Le Président du Forum civil pour le changement (FCC), Abderrahmane Arar a affirmé mardi à Alger que » le peuple sahraoui est en droit de riposter à toute agression ou violation de sa terre», qualifiant que les récentes actions du Maroc de «violation flagrante de toutes les chartes et lois internationales».

Dans une déclaration à l’APS, en marge de sa réception, mardi, de l’ambassadeur sahraoui en Algérie, M. Abdelkader Taleb Omar au siège du FCC,  M.Arar a affirmé que «le FCC soutient, avec force, le peuple sahraoui frère, ainsi que son droit légitime à l’autodétermination», tout en l’appelant à «la résistance et à la cohésion, jusqu’à ce que la victoire escomptée soit arrachée et les terres sahraouies libérées dans un futur proche».

Affirmant que «les dernières actions de l’armée marocaine dans la région d’El-Guerguerat sont une iniquité et une flagrante violation à l’encontre des manifestants sahraouis pacifiques et du peuple sahraoui, M. Arar a réitéré le «soutien absolu au peuple sahraoui pour l’émancipation et le progrès, ainsi que pour l’édification d’un Etat sahraoui indépendant».

Pour le Président du FCC, » le temps est venu pour la cause sahraouie d’évaluer la situation et d’envisager toutes les possibilités et toutes les décisions, après plus de 29 années de résistance, de patience et d’attente».

La cause sahraouie n’est plus le propre du peuple sahraoui et devient désormais la cause du Maghreb Arabe, d’autant plus que les retombées négatives des violations répétées ne se répercuteront pas seulement sur le transgresseur mais nous en pâtirons nous aussi en tant que peuples et gouvernements, d’où l’impératif d’aller de l’avant dans le soutien au peuple sahraoui pour l’autodétermination», a-t-il insisté.

Rappelant les 29 ans de patience et du militantisme du peuple sahraoui qui a misé sur la paix pour parvenir à l’indépendance et la libération de ses territoires, l’ambassadeur sahraoui à Alger Abdelkader Taleb Omar a souligné que l’occupant marocain n’était pas sincère dans le processus de paix.

Aujourd’hui, les choses ont changé, car, ajoute-t-il, » le peuple sahraoui amorce un nouveau départ qui fera changer les normes, en attendant la réaction de l’ONU qui va amener le Maroc à respecter la légalité internationale «.

Le peuple sahraoui a respecté l’accord de la paix 29 ans durant, mais cela n’a fait qu’accroitre la tyrannie de l’occupant marocain, qui a perdu son droit à la paix en violant l’accord de cessez-le-feu «, a mis en avant le diplomate sahraoui.

Nous ne faisons pas l’apologie de la guerre mais le seul moyen d’arracher l’indépendance est le combat armé, a-t-il soutenu, ajoutant que «le Maroc assume l’entière responsabilité des répercussions de cette situation».

A rappeler que les forces d’occupation marocaines ont mené une attaque militaire vendredi dernier au niveau de la zone tampon d’El Guerguerat et ouvert trois nouvelles brèches illégales violant ainsi l’accord de cessez-le-feu signé en 1991 par le Front Polisario et le Maroc sous l’égide de l’ONU.

Cet acte ignoble a suscité une large vague d’indignation des organisations et de la communauté internationale qui ont condamné l’agression commise par les forces marocaines à l’encontre des civils sahraouis, appelant à l’arrêts des hostilités et l’organisation urgente d’un référendum. (SPS)

Origen: Le Forum civil pour le changement : le peuple sahraoui est en droit de riposter à toute agression ou violation de ses terres