Le Parlement de la Navarre appelle à la libération immédiate des prisonniers politiques sahraouis | Sahara Press Service

Le Parlement de la Navarre appelle à la libération immédiate des prisonniers politiques sahraouis | Sahara Press Service

Pamplona (Navarre), 26 mai 2020 (SPS) Le Conseil régionale du Parlement de Navarre a appelé à la libération immédiate de tous les prisonniers sahraouis détenus dans les prisons marocaines, réaffirmé son soutien au peuple sahraoui d’exercer son droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance.

Dans une déclaration institutionnelle approuvée lundi à l’unanimité par le Conseil, présentée par l’intergroupe parlementaire «Paix et liberté au Sahara occidental», le Parlement de Navarre a rappelé que «le Maroc occupe illégalement le Sahara occidental et aucune souveraineté sur le territoire n’est reconnue».

Le Parlement a également rappelé que «le Maroc détient des prisonniers sahraouis en violation du droit international humanitaire, puisque leur détention a été effectuée sur des territoires soumis à l’occupation par une force militaire étrangère de manière arbitraire en guise de sanction pour leur soutien au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination».

«Le Parlement de Navarre demande la libération immédiate des prisonniers du Groupe Gdeim Izik et de tous les prisonniers sahraouis qui languissent dans les prisons marocaines et dans les territoires occupés du Sahara occidental», a-t-on souligné dans la Déclaration, appelant le Maroc à «mettre fin à la violation des droits de l’Homme dont sont victimes les Sahraouis dans les territoires occupés du Sahara occidental».

Il a exhorté également les autorités marocaines à mettre fin à la persécution des militants des droits de l’Homme dans la partie du Sahara occidental occupée par le Maroc.

Le Parlement régional de Navarre a, dans ce sillage, lancé un appel au Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres et Mme Michele Bachellet, Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, pour qu’ils s’intéressent à la situation des détenus sahraouis dans les prisons marocaines et prennent les mesures pertinentes qui permettent leur libération rapide.

Face à la crise sanitaire internationale et à la situation préoccupante dans laquelle se trouvent les militants civils sahraouis dans les prisons marocaines, le Parlement a affirmé dans sa Déclaration qu’il «s’engage à suivre de près la situation des détenus sahraouis dans les prisons marocaines».(SPS)

Origen: Le Parlement de Navarre appelle à la libération immédiate des prisonniers politiques sahraouis | Sahara Press Service