Le peuple sahraoui attend une action du Conseil de sécurité pour amener le Maroc à respecter la légitimité internationale