Le président sahraoui à la clôture de l’universite de la RASD : « Nous tendons la main de la paix aux frères du royaume du Maroc »

Le président sahraoui à la clôture de l’universite de la RASD : « Nous tendons la main de la paix aux frères du royaume du Maroc »

Le président de la République arabe sahraouie démocratique, Brahim Ghali, a déclaré  hier à Alger qu’il tendait «la main de la paix, de l’entente, de la coopération et du bon voisinage» aux frères du Royaume du Maroc.

«A partir de l’Algérie, pays ami et frère, nous tendons à nos frères du Royaume du Maroc la main de la paix, de l’entente, de la coopération et du bon voisinage», a déclaré le président sahraoui dans son allocution de clôture de la 10e édition de l’université d’été des cadres du Front Polisario et de la RASD à laquelle ont pris part 400 cadres.
La République arabe sahraouie constitue, aujourd’hui, «une réalité nationale, régionale, continentale et internationale irréversible» qu’on ne peut «nier».  S’adressant au Royaume du Maroc, le président Ghali a souligné qu’il «il est temps pour ce dernier (le Maroc) de traiter avec responsabilité, bravoure et sagesse avec cette réalité légitime pour pouvoir, ensemble, construire la région et concrétiser les aspirations de ses peuples à la paix, à la stabilité et au développement». Il est temps pour l’ONU et, particulièrement le conseil de sécurité, d’assumer pleinement leur responsabilité quant au retard inacceptable et injustifié du processus de décolonisation du Sahara occidental, a martelé le SG du Front Polisario. La persistance des souffrances du peuple sahraoui suscitera davantage de tension et se répercutera sur la paix et la sécurité dans la région et à travers le monde, a-t-il ajouté.
Il a appelé l’Etat espagnol à assumer sa responsabilité historique, politique, juridique et morale envers le peuple sahraoui», estimant que l’Espagne est toujours responsable du Sahara Occidental, en sa qualité de force coloniale administrante» et «au lieu d’agir en tant que telle dans le règlement du conflit, ses gouvernements (espagnols) continuent à appuyer la politique expansionniste et arbitraire du Maroc».
«Le devenir du Sahara Occidental sera entre les mains de son peuple souverain», a affirmé M. Ghali, réaffirmant la poursuite de «la lutte du peuple sahraoui par tous les moyens légaux jusqu’au recouvrement de la souveraineté de son Etat sur l’ensemble de son territoire».
Saluant la solidarité et le soutien de l’Etat et peuple algériens à la cause sahraouie, le président sahraoui «a dénoncé avec force oppression barbare» de l’Etat d’occupation contre des civils sahraouis innocents et «les graves violations des droits de l’homme».

Origen: Le président sahraoui à la clÔture de l’universite de la RASD : « Nous tendons la main de la paix aux frères du royaume du Maroc » – elmoudjahid-com