Les forces d’occupation marocaines tirent sur des Sahraouis de l’autre côté du mur de la honte

Les forces d’occupation marocaines tirent sur des Sahraouis de l’autre côté du mur de la honte

BIR LEHLOU- Les forces marocaines poursuivent la répression au Sahara occidental en ouvrant le feu sur les nomades sahraouis et leur bétail dans les territoires sahraouis libérés, de l’autre côté du mur de la honte établi par l’armée d’occupation, a rapporté mercredi la presse sahraouie.

«L’armée marocaine continue d’ouvrir le feu sur les nomades sahraouis des territoires libérés, en particulier ceux proches du mur de séparation», a dénoncé la Fondation sahraouie Nuchatta.

«Dès que les chameaux et autres animaux s’approchent du mur marocain de la honte, ils sont visés par des tirs de l’armée d’occupation et ces actes de barbarie ont tendance à se répéter, d’où les plaintes de la population des territoires libérés», dénonce le collectif sahraoui basé à El-Ayoune occupé.

Nuchatta a affirmé que «la dernière attaque date de mercredi lorsque les forces d’occupation ont ouvert le feu sur plusieurs dromadaires», rappelant le meurtre, en 2016, d’un citoyen sahraoui qui tentait d’empêcher ses chameaux d’atteindre la zone minée adjacente au mur de la honte.

Les habitants se sont plaints que des soldats marocains stationnés contre le mur de la honte construit au Sahara occidental occupé tirent intentionnellement sur des animaux alors qu’ils s’approchent du mur pour trouver de l’eau ou de l’herbe.

En moins d’une semaine, la même source a affirmé que l’armée marocaine a tiré à deux reprises sur des troupeaux de chameaux sahraouis.

Les tirs ont été lancés par de l’artillerie lourde, comme le montrent des images publiées sur le site de la Fondation.

Origen: Les forces d’occupation marocaines tirent sur des Sahraouis de l’autre côté du mur de la honte – aps-dz