L’ONU réaffirme ses responsabilités envers le peuple sahraoui et son droit inaliénable à l’autodétermination

L’ONU réaffirme ses responsabilités envers le peuple sahraoui et son droit inaliénable à l’autodétermination

NEW YORK- L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté, vendredi, une nouvelle résolution par laquelle elle a réaffirmé ses responsabilités envers le peuple sahraoui et son droit inaliénable à l’autodétermination, réitérant son soutien au processus politique mené par l’organisation internationale, pour le règlement de la question du Sahara Occidental.

La Commission des questions politiques spéciales et de décolonisation (4e Commission) relevant de l’ONU a adopté cette recommandation, en octobre dernier, sous le titre » Mise en œuvre de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et peuples coloniaux».

Suite à l’adoption par l’Assemblée générale de l’ONU de cette résolution, le ministre sahraoui des Affaires étrangères, Mohamed Ould Salek, a indiqué que «les Nations Unies et l’Union africaine (UA) doivent arriver à la conclusion que l’occupant marocain ne se soucie pas des décisions internationales et ne respecte pas ses engagements signés avec la partie sahraouie, sous leurs auspices et par conséquent, ils doivent l’obliger à mettre un terme à son occupation illégale de parties du territoire de la République sahraouie et à respecter ses frontières reconnues internationalement».

Selon l’Agence de presse sahraouie (SPS), M. Ould Salek a affirmé que le Monde «reconnait à l’unanimité que le Maroc empêche la Minurso (Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara Occidental) d’organiser un référendum d’autodétermination, car étant convaincu de l’attachement du peuple sahraoui à son droit à l’indépendance pour lequel il a sacrifié de nombreux chouhada».

«Le peuple sahraoui assumera sa responsabilité dans sa défense légitime et n’acceptera pas davantage d’atermoiements visant à détourner la question sahraouie de son processus et son statut juridique».

Les décisions de l’ONU se renforcent par de nouvelles résolutions

Le vote à l’unanimité par l’AG de l’ONU qui englobe 193 pays vient concrétiser l’attachement de la Communauté internationale à la légitimité de la cause du Sahara Occidental concerné par la nouvelle résolution adoptée, car étant une question de décolonisation.

Cette recommandation adoptée par l’AG de l’ONU en charge des questions de décolonisation, vient également réitérer la position de la Communauté internationale qui ne reconnait au Maroc aucune souveraineté sur le Sahara Occidental et à un moment où la France œuvre à exercer une forte pression sur le Conseil de sécurité, menaçant même de recourir au droit de veto contre le projet de résolution présenté par les Etats Unis en 2013, qui appelle à élargir les missions de la Minurso pour englober la surveillance des droits de l’Homme dans les territoires sahraouis occupés et l’établissement des rapports y afférents».

La Commission des questions politiques spéciales et de décolonisation (4e Commission) relevant de l’ONU a adopté, en octobre passé, une résolution par laquelle elle a réaffirmé «ses responsabilités envers le peuple du Sahara Occidental» et demandé au Comité spécial en charge de la mise en œuvre de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux de poursuivre l’examen du cas du Sahara Occidental et de soumettre un rapport à l’AG lors de sa 75e session.

Dans sa 74e session à New York, la 4e Commission a réaffirmé, dans sa résolution qui a été adoptée à l’unanimité par 193 pays, le droit irrévocable de tous les peuples à l’autodétermination et à l’indépendance, conformément aux principes énoncés dans la Charte des Nations Unies et la résolution 1514 (XV) de l’Assemblée générale des Nations Unies du 14 décembre 1960 contenant la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux.

La 4e Commission a également appelé le Secrétaire général (SG) à présenter à l’AG lors de sa 75e session un rapport sur la mise en œuvre de cette décision.

Origen aps.dz: L’ONU réaffirme ses responsabilités envers le peuple sahraoui et son droit inaliénable à l’autodétermination