Migrants Africains: Les illusions du roi du Maroc _ Plan de paix au Sahara Occidental

11148733_948446641843844_670686002379075103_n
Le Maroc ne se lasse point s’agissant de montrer son adversité envers son voisin de l’Ouest. Le roi du Maroc et son gouvernement font tout et n’hésitent pas, en effet, à prouver à chaque fois leur hostilité à l’égard de l’Algérie.
Avant-hier jeudi le roi du Maroc, Mohamed VI, s’est de nouveau distingué sur ce registre. Pensant mettre dans l’embarras le gouvernement algérien Mohamed VI a ordonné d’acheminer de l’aide aux migrants nigériens qui étaient en situation irrégulière en Algérie et qui ont été, tout récemment, rapatriés vers leur pays par les autorités algériennes.
Un rapatriement qui n’a pas été du goût de certaines organisations de défense des droits de l’homme qui ont alors reproché au gouvernement algérien d’avoir fait fi des lois internationales en la matière . Le roi du Maroc a voulu apparemment titiller le gouvernement algérien en surfant sur cette vague.
« Suite à la crise migratoire et humanitaire conséquente à l’expulsion massive de personnes d’origine subsaharienne vers le Niger, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, a donné Ses Très Hautes Instructions afin qu’une aide d’urgence de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, de l’Agence Marocaine de Coopération Internationale et du Ministère de l’Intérieur, soit accordée à ces personnes expulsées et se trouvant en situation de précarité extrême dans un centre au Nord du Niger »
a rapporté avant-hier jeudi l’agence de presse marocaine , la MAP. Selon la MAP « cette action, qui s’inscrit dans le cadre de la solidarité active du Maroc avec les pays et les peuples du continent, consistera en la distribution d’un kit humanitaire composé de produits alimentaires, de couvertures ainsi que de tentes.
Elle vise aussi à aider le Niger frère à répondre à une situation d’exception qui pourrait avoir une évolution humaine dramatique ».Le lexique utilisé par cette agence de presse gouvernementale, qui a certainement été soigneusement choisi, ne laisse plus de doute quant ‘à l’intention du Maroc de nuire à l’Algérie et de porter un coup à son image de marque.
Car parler « d’expulsion massive » et « de situation d’exception qui pourrait avoir une évolution humaine dramatique » laisse clairement penser que l’Algérie, qui n’a pas été citée cela dit, a commis un grave impair, alors que le Maroc vole au secours de ces migrants au non de la « solidarité active avec les pays et les peuples du continent ».
Le Maroc n’et pas à sa première manoeuvre sournoise puisque il affectionne tant les attaques contre l’Algérie. Des attaques qui sont allées crescendo ces derniers temps et qui s’inscrivent certainement dans une stratégie savamment orchestrée.
Dans ce contexte cette même agence de presse s’est récemment attaquée à l’ambassadeur d’Algérie en Belgique, Amar Belani, lequel a mis a nu les manoeuvres marocaines a propos d’une supposée reconnaissance par l’Union européenne de la marocanité sur le Sahara occidental. Le Maroc, qui veut intégrer l’Union africaine, s’est aussi distingué il y a quelques semaines par son retrait d’un sommet arabo-africain pour protester contre la présence d’une délégation de la RASD.
Tout tourne autour de la question du Sahara occidental et le Maroc ne rate aucune occasion pour épingler l’Algérie qui soutient, conformément aux résolutions de l’ONU, l’autodétermination du peuple sahraoui. Des manoeuvres qui ne trompent personne. Mais le Maroc et son roi persistent pourtant dans leurs provocations contre l’Algérie.
Par : KAMAL HAMED

a través de Migrants Africains: Les illusions du roi du Maroc — Plan de paix au Sahara Occidental