Phosphate pour le Maroc, uranium pour la France

 

Phosphate pour le Maroc, uranium pour la France
par Y. Mérabet*

Si l’exploitation des phosphates du Sahara Occidental, par le Maroc, lui est une aide économique certaine et d’un réel intérêt pour contrôler le marché mondial des engrais phosphatés, les espoirs du Maroc d’utiliser ces mêmes phosphates sahraouis, dans ses relations politiques avec d’autres Etats, débouchent sur un échec.

Le Maroc et la France convoitent
le Sahara Occidental pour son Phosphate

(…)
Conclusion

La récente décision des U.S.A. d’exclure le Sahara Occidental de l’accord de libre échange signé avec le Maroc en apporte une nouvelle démonstration. En effet le représentant américain au commerce extérieur a affirmé que le Sahara n’était pas concerné par cet accord. Ainsi les efforts du Maroc d’utiliser les ressources du Sahara Occidental pour faire reconnaître son occupation du territoire sahraoui se révèlent être vains et sans fondement.

Lu sur  LeQuotidien D’Oran: Phosphate pour le Maroc, uranium pour la France