Sahara occidental [3/5]: l’hôpital national de Rabouni face aux pénuries – Reportage Afrique RFI

Sahara occidental [3/5]: l’hôpital national de Rabouni face aux pénuries – Reportage Afrique RFI
 
Le directeur de l’hôpital national de Rabouni, Mohamed Fadel Hniya. © RFI/François Mazet

Troisième volet de notre série dans les territoires administrés par la RASD, la République arabe sahraouie démocratique. À l’hôpital national de Rabouni, en raison de la pandémie de Covid-19, les missions médicales étrangères se sont arrêtées, à l’exception de quelques médecins cubains. Ce qui ajoute de la précarité à une situation où manquent déjà moyens matériels et médicaments.

 

De notre envoyé spécial à Rabouni, 

Un bloc opératoire et une salle de réveil déserts. C’est la norme depuis début 2020 à l’hôpital de Rabouni. Les voies aériennes fermées, les différents chirurgiens français, espagnols ou italiens qui viennent régulièrement opérer ou former des médecins locaux ne peuvent plus gagner les camps.

Parmi les spécialités touchées par la pénurie : l’oncologie, l’oto-rhino-laryngologie, l’anesthésie ou encore la gynécologie. A la maternité, les sages-femmes accompagnent les femmes lors des accouchements, sans supervision obstétrique.

Origen: Sahara occidental [3/5]: l’hôpital national de Rabouni face aux pénuries – Reportage Afrique