Sahara occidental : Dakhla n'est pas marocaine Maghreb

Sahara occidental : Dakhla n’est pas marocaine
Mise à jour : 14-12-2016
La coordination espagnole des associations amies avec le peuple sahraoui a émis de vives protestations au sujet d’un communiqué émanant du ministère de l’Intérieur espagnol «considérant la ville de Dakhla comme ville marocaine».
Intitulé » Dakhla n’est pas une ville marocaine, zoido apprend la géographie», la coordination espagnole des associations amies avec le peuple sahraoui a souligné dans un communiqué adressé au ministre de l’Intérieur espagnol, Juan Ignacio Zoido, qu’elle » est surprise de voir sur un communiqué publié récemment sur le site WEB du ministère de l’intérieur de voir que la ville sahraouie occupée de Dakhla est  considérée comme une ville marocaine, loin de la réalité et du droit international».
Sur la carte établie en avril dernier, par la mission internationale des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental (Minurso), a-t-on précisé, » la séparation entre le territoire marocain et celui du Sahara occidental est parfaitement claire et montre bien que la ville de Dakhla est une ville sahraouie qui n’a rien à voir avec le Maroc».
La coordination espagnole des associations amies avec le peuple sahraoui tient par ailleurs à rappeler que l’occupation du Maroc au Sahara occidental se développe par la force et la violence qui ont imposé un système de violation systématique des droits de l’homme.
Cette occupation » est totalement illégale», indique-t-on avant de rappeler que le Sahara occidental demeure » un territoire non autonome» tel que reconnu  par l’Organisation des Nations Unies jusqu’à ce que »  le processus de décolonisation soit terminé par un référendum d’autodétermination».
A ce titre, ajoute le texte, » nous rappelons que l’Etat espagnol  est responsable de cette situation et qu’il est encore la puissance administrante au Sahara occidental et qu’il doit achever le processus de décolonisation du territoire sahraoui».
La CEAS a par ailleurs condamné les forces de sécurité espagnoles qui collaborent sur le territoire du Sahara occidental occupé, avec les forces d’occupation marocaines avant de demander, enfin, au ministère de l’Intérieur espagnol de » corriger le communiqué de presse et la grave erreur de considérer Dakhla comme une ville du Maroc».
Samia S.

Origen: Sahara occidental : Dakhla n’est pas marocaine Maghreb