Sahara occidental: l’ONU adopte une résolution réaffirmant le droit à l’autodétermination

Sahara occidental: l’ONU adopte une résolution réaffirmant le droit à l’autodétermination
 
NEW YORK (Nations unies) – La Quatrième commission de l’Assemblée générale de l’ONU, chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation a adopté, vendredi à New York, une résolution réaffirmant le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Cette résolution sur le Sahara occidental a été adoptée par la Quatrième commission, à l’issue d’un débat général sur la décolonisation qui a duré plusieurs jours lors de sa soixante-quinzième session, au titre du point 61 de l’ordre du jour concernant la mise en œuvre de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux.

Le texte a réaffirmé le droit inaliénable de tous les peuples à l’autodétermination et à l’indépendance conformément aux principes énoncés dans la Charte onusienne et dans la résolution 1514 (XV) de l’Assemblée générale du 14 décembre 1960 contenant la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, renforçant ainsi la position ferme de l’ONU concernant la question du Sahara occidental en tant que question de décolonisation.

La résolution a également réaffirmé la responsabilité de l’Organisation des Nations Unies à l’égard du peuple du Sahara occidental et a prié le Comité spécial sur la situation en ce qui concerne l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux de continuer à examiner la situation dans ce territoire occupé et de faire rapport à ce sujet à l’Assemblée générale à sa soixante-seizième session.

La Quatrième Commission a en outre invité le Secrétaire général à lui présenter, à sa soixante-seizième session, un rapport sur l’application de la présente résolution.


Lire aussi: L’Algérie réitère sa position constante en faveur de l’autodétermination du peuple sahraoui


Ce texte de la Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation intervient au lendemain de l’adoption par le Conseil de sécurité de sa résolution 2548 (2020) du 30 octobre 2020, prorogeant pour une durée d’un an le mandat de la MINURSO, appelant les deux parties au conflit, le Maroc et le Front Polisario, à reprendre les négociations sous les auspices du Secrétaire général, sans conditions préalables et de bonne foi, afin de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

De nombreux pays ont fait des déclarations au cours de la session de la Quatrième Commission dans lesquelles ils ont exprimé leur ferme soutien au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance et ont appelé à la mise en œuvre immédiate du mandat de la MINURSO et du Plan de règlement ONU-OUA par le biais de la tenue du référendum sur l’autodétermination au Sahara occidental.

Ils ont également exhorté les Nations Unies et le Conseil de sécurité en particulier à intensifier leurs efforts pour mettre fin à l’occupation illégale marocaine de certaines parties du Sahara occidental, mettant ainsi fin à la décolonisation de la dernière colonie en Afrique.

Inscrit depuis 1966 sur la liste des territoires non autonomes, et donc éligible à l’application de la résolution 1514 de l’Assemblée générale de l’ONU portant déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et peuples coloniaux, le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique, occupé depuis 1975 par le Maroc, soutenu par la France.

Origen: Sahara occidental: l’ONU adopte une résolution réaffirmant le droit à l’autodétermination