Sahara Occidental occupé : Claude Mangin-Asfari, une expulsion de trop ! | El Watan

Sahara Occidental occupé : Claude Mangin-Asfari, une expulsion de trop ! | El Watan

Claude Mangin-Asfari, épouse d’un des prisonniers politiques sahraouis du groupe dit de Gdeim Izik, n’a pu ce jour entrer au Maroc pour visiter son mari, Naama Asfari.

Elle en a même été  expulsée, indique l’Association française des amis de la RASD dans un communiqué. Après 30 jours de grève de la faim en mai 2018, Claude Mangin avait pourtant (enfin) obtenu, en janvier 2019, de rendre visite à son mari emprisonné, conformément au droit international. Pour mémoire, ce droit avait lui avait été supprimé pendant 2 ans par le Royaume du Maroc. Claude Mangin-Asfari est aux côtés de son mari pour défendre le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination. « C’est cet engagement que le Royaume du Maroc veut « punir » en lui interdisant tout contact avec son mari, détenu depuis 7 ans », regrette l’AA-RASD).

Lire plus: Sahara Occidental occupé : Claude Mangin-Asfari, une expulsion de trop ! | El Watan