Violations du cessez-le feu au Sahara occidental : La Minurso interpellée

Le Front Polisario a interpellé la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso) sur «la nouvelle violation flagrante» des forces marocaines, de l’accord du cessez-le-feu de 1991, dans la zone d’Alguergarat, a rapporté l’agence de presse sahraouie.

Le secrétaire d’Etat à la sécurité et à la documentation, Brahim Mohamed Mahmoud, a été chargé par le président de la République, Brahim Ghali, d’interpeller le Dr Yussef Djedyan, chef du Bureau de la Minurso dans les camps de réfugiés,  pour l’informer de la forte protestation du front Polisario pour la violation flagrante marocaine et sans précédent de l’accord du cessez-le-feu signé entre le front Polisario et le Maroc sous les auspices de l’ONU, le 6 septembre 1991″, a précisé la même source.
Dans ce contexte, Brahim Mohamed Mahmoud, a exhorté la Minurso à «assumer toutes ses responsabilités, dans une zone relevant de sa tutelle en attente de la décolonisation du Sahara occidental et veiller au respect de toutes les clauses de l’accord en vigueur du cessez-le-feu et des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et à entreprendre d’urgence les mesures adéquates  pour que de tels actes de provocation similaires ne se produisent plus. Il a réitéré l’appel du Front Polisario à l’ONU pour la protection des civils sahraouis sans défense de la répression marocaine à leur encontre et contre leurs biens. M. Brahim Mohamed Mahmoud a chargé le responsable onusien de transmettre à la chef de la Minurso et la Représentante spéciale du SG de l’ONU pour le  Sahara occidental, Mme Kim Bolduc, «la profonde préoccupation du Front Polisario face à cette violation grave qui menace la paix et la sécurité dans la région.

Origen: Violations du cessez-le feu au Sahara occidental : La Minurso interpellée