Alger et Berlin signent un important accord de coopération culturelle et scientifique – 24H Algérie

Alger et Berlin signent un important accord de coopération culturelle et scientifique – 24H Algérie
 
 

Katja Keul, ministre adjointe aux Affaires étrangères de l’Allemagne, était en visite, à Alger, ce lundi 13 juin, pour signer un important accord de coopération culturelle et scientifique.
« Cet accord était en préparation depuis longtemps », a précisé Katja Keul, dans une déclaration à la presse, après avoir été reçue par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra.

« Entre Alger et Berlin existent une relation et un partenariat forts depuis longtemps. Nous travaillons pour les renforcer davantage dans tous les domaines sur les plans politique, sécuritaire, énergétique et dans les relations extérieures.  Mais la base de toute cette coopération est l’aspect culturel », a soutenu Katja Keul.

« Malgré le recul de la coopération culturelle dans les années 1990, les échanges culturels entre l’Allemagne et l’Algérie ont enregistré une évolution constante et réjouissante. L’Allemagne participe chaque année au festival culturel européen et au festival culturel international de musique symphonique à Alger. Pour mieux élargir et fixer les objectifs de la coopération culturelle, des négociations pour un accord culturel sont engagées entre les deux pays », est-il précisé sur le site de l’Ambassade d’Allemagne à Alger.

Bourses de recherches pour les étudiants algériens

Il est indiqué aussi que l’Office Allemand d’Echanges Universitaires (DAAD) continue à attribuer des bourses de recherche toutes disciplines confondues aux jeunes chercheurs et doctorants algériens.
« Ses objectifs seront soutenus par l’affectation de deux lectorats en Algérie pour assistance à l’enseignement de l’Allemand dans les universités algériennes et conseils aux questions afférentes aux bourses et aux études supérieures en Allemagne. La langue allemande continue à séduire les étudiants algériens et le nombre de postes de professeurs d’allemand ne cesse d’augmenter. Après Alger, Oran, Sidi Bel-Abbés et Tiaret, le ministère algérien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique envisage d’ouvrir des départements d’Allemand dans d’autres villes du pays telles que, Béjaia et Sétif », est-il souligné.

Le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger précise dans communiqué que la ministre adjointe aux Affaires étrangères allemande, visite l’Algérie dans le cadre de « la consolidation des liens d’amitié et de partenariat entre les deux pays qui célèbrent, cette année, le 60ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques ».

« Consolidation du partenariat entre l’Algérie et l’Union européenne »

« La rencontre a été l’occasion de procéder à un examen de l’état des relations Algéro-allemandes dans les différents domaines de coopération en prévision des prochaines échéances bilatérales. Ont également été abordées les questions d’actualité aux niveaux régional et international, ainsi que la consolidation du partenariat entre l’Algérie et l’Union européenne », est-il indiqué de même source.
Une mini crise diplomatique existe actuellement entre l’Algérie et l’Union européenne après la décision d’Alger de suspendre le Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération avec l’Espagne en raison du changement de position de Madrid par rapport au conflit du Sahara Occidental.

Chakib Kaid, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, a, pour sa part, souligné qu’Alger et Berlin ont décidé de « réactiver » tous les mécanismes de coopération y compris « la relance du dialogue politique, économique et stratégique ».
« A cela s’ajoute l’échange de visites de haut niveau. Les consultations avec la partie allemande ont montré une concordance de vues des deux pays sur les questions internationales et régionales comme le conflit au Sahara Occidental et la situation au Sahel et en Libye. Nous avons exprimé notre détermination à poursuivre les consultations lors de toutes occasions et foras internationaux, comme nous avons pris habitude de le faire avec le partenaire allemand », a-t-il soutenu.

En mai 2022, une mission d’experts allemands a rendu visite en Algérie pour, selon l’agence APS, échanger sur les conditions et modalités de mise en œuvre de l’accord intergouvernemental signé entre l’Algérie et l’Allemagne, « portant sur l’élargissement de la coopération technique et financière aux secteurs de l’énergie, la santé et le climat ».

« Cet accord signé en décembre 2021, porte notamment sur le projet de technologie et développement socio-économique dans les énergies renouvelables et de l’hydrogène vert qui fait l’objet d’un financement du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, et sera réalisé en collaboration avec l’Agence de coopération allemande (GIZ) », précise encore l’APS.

Origen: Alger et Berlin signent un important accord de coopération culturelle et scientifique – 24H Algérie – Infos – vidéos – opinions.