Après le Portugal, l’Italie nie avoir l’intention d’ouvrir un consulat au Sahara occidental occupé

Après le Portugal, l’Italie nie avoir l’intention d’ouvrir un consulat au Sahara occidental occupé
 

ROME, 24 Déc 2020 (SPS) L’Italie a démenti une information publiée dernièrement lui prêtant l’intention d’ouvrir une représentation diplomatique au Sahara occidental occupé, exprimant son appui à l’action engagée par les Nations unies concernant la question sahraouie.

«Concernant ce qui a été rapporté par un article du magazine en ligne EL Espanol sur l’ouverture présumée imminente d’un consulat italien au Sahara occidental, le ministère italien des Affaires étrangères nie qu’une réflexion en ce sens soit actuellement en cours», indique une note du ministère.

Le régime marocain tente, depuis quelques mois, de convaincre un certain nombre de pays d’ouvrir des consulats au Sahara occidental, une manière de reconnaître sa prétendue souveraineté sur ces territoires considérés par l’Organisation des Nations comme un territoire occupé.

«L’Italie suit la question du Sahara occidental avec une grande attention et garantit un soutien total à l’action des Nations unies», ajoute la note du ministère italien des Affaires étrangères.

Le ministère portugais des Affaires étrangères a lui aussi assuré ne pas avoir l’intention d’ouvrir un consulat au Sahara occidental, réagissant à des assertions publiées dans le même journal (EL Espanol).

«La nouvelle de l’ouverture d’un consulat portugais au Sahara occidental est fausse», a assuré le ministère portugais des Affaires étrangères sur Twitter.

«Le Portugal continue d’appuyer les efforts du Secrétaire général des Nations Unies pour relancer les négociations, dans le but de parvenir à une solution politique, durable et mutuellement acceptable par les parties, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité», a soutenu la diplomatie portugaise dans une déclaration sur Twitter.(SPS)

 

090/097/700

Origen: Après le Portugal, l’Italie nie avoir l’intention d’ouvrir un consulat au Sahara occidental occupé