Escalade marocaine au Sahara occidental : l’UE exprime ses inquiétudes | Info & Actualités depuis 2007


L’Union européenne (UE) a exprimé, ce jeudi 1er septembre, ses inquiétudes concernant la situation tendue dans la zone tampon d’Alguergarat au sud-ouest du Sahara occidental. « Les récentes tensions qui se sont développées dans l’étroite zone tampon dans le sud-ouest du Sahara occidental représentent une évolution inquiétante », a déclaré à l’APS une porte-parole de la Commission européenne.
Dans une question écrite adressée à la Haute représentante de l’UE aux Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, les députés européens Paloma Lopez et Javier Couso ont interpellé la Commission européenne sur les mesures qu’elle « prendra pour soutenir les efforts de la Minurso dans la région et faciliter l’organisation du référendum d’autodétermination », selon la même source.L’évolution de la situation au Sahara occidental « montre clairement l’incapacité du Conseil de sécurité et de la Minurso à faire respecter le cessez-le-feu et à organiser un référendum d’autodétermination », selon eux.
Dans une note confidentielle adressée au Conseil de sécurité, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a affirmé, lundi 29 août, que l’accord de paix signé le 15 octobre 1991 a été violé par la partie marocaine. Il a clairement accusé Rabat d’avoir envoyé des troupes armées et du matériel militaire dans la région de Guerguerat, située à la frontière avec la Mauritanie dans le sud-ouest du Sahara occidental occupé.
Origen: Escalade marocaine au Sahara occidental : l’UE exprime ses inquiétudes | Info & Actualités depuis 2007