La RASD a réalisé beaucoup de progrès dans le secteur de l'éducation (Recteur de l'Université de Tifariti) | Sahara Press Service


Lima , 15 août 2016 (SPS) Le Recteur de l’Université de Tifariti de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Khatari Hamoudi, a indiqué que le secteur de l’éducation a enregistré beaucoup de progrès grâce notamment aux efforts de la RASD qui a formé aussi des cadres dans tous les secteurs pour l’ère post-indépendance.
«Alors que pendant la colonisation espagnole, la RASD avait un taux d’analphabétisme de 95%, aujourd’hui il a été supprimé par les campagnes d’alphabétisation en cours», a déclaré Khatari Hamoudi, recteur de l’Université de Tifariti de la RASD dans une interview exclusive avec le journal péruvien UNO publiée dimanche.
«La réalisation était grâce aux peuple et à l’Etat sahraouis qui ont donné beaucoup d’importance au secteur de l’éducation», a noté M. Hamoudi, qui a effectué une visite à Lima pour les accords de coopération avec les universités locales.
«Nous avons vécu plus de 40 ans dans des camps de réfugiés depuis l’invasion marocaine. Beaucoup de Sahraouis sans défense ont fui l’invasion à la recherche d’un endroit où ils peuvent être sauvés», a-t-il encore dit.
«Les Marocains nous ont attaqués avec des bombes interdites au niveau international et dans ce climat on a mené une campagne d’alphabétisation dans des grottes dans le désert et les résultats sont palpables: tous sont alphabétisés», a souligné le recteur de l’Université de Tifariti.
«La première langue est l’arabe et la seconde est l’espagnole», a-t-il précisé ajoutant que «l’Université Tifariti est le premier centre d’enseignement supérieur dans un camp de réfugiés où 400 jeunes étudient actuellement les soins infirmiers, l’éducation, le journalisme et Information Administration».
«Il y a trois annexes appartenant au ministère de la Culture, comme la faculté de Musique, des Beaux-Arts et de l’audiovisuel», a-t-il ajouté, soulignant que «comme ce centre a une capacité d’accueil limitée, les autres étudiants vont dans des universités en Europe, en Algérie et à Cuba.»
«Nous formons des cadres pour le jour de l’indépendance qui seront en mesure de mener à bien la construction et le progrès de notre Etat.», a-t-il assuré.
D’autre part, M. Hamoudi a indiqué que «la vie dans les camps est très difficile et les jeunes veulent un avenir meilleur», accusant «les Marocains de bloquer l’organisation du référendum sur l’autodétermination prévu par les Nations unies (depuis 1991)», car, ajoute-il, «ils sont certains que les Sahraouis voteront pour l’indépendance».
Il a aussi dénoncé «les envahisseurs marocains qui commettent toute sorte de violations des droits de l’Homme et pillent nos ressources au Sahara occidental».
Il a, par ailleurs, appelé le président péruvien, Pedro Pablo Kuczynski, à rétablir les relations diplomatiques avec la RASD établie en 1984, mais annulé par le régime de Fujimori, disant qu'»il y a beaucoup de pays qui ont des relations avec la RASD et leurs chapiteaux sont les deux ambassades, marocaine et sahraouie».(SPS)
Origen: La RASD a réalisé beaucoup de progrès dans le secteur de l’éducation (Recteur de l’Université de Tifariti) | Sahara Press Service