L’Algérie enterre le format des tables rondes – TSA

L’Algérie enterre le format des tables rondes – TSA

 

L’Arabie saoudite a affiché un parti pris flagrant en faveur du Maroc sur le conflit au Sahara occidental, allant jusqu’à suggérer la relance du format dit des « tables rondes », que l’Algérie a rejeté définitivement ce vendredi.

Par la voix de son ambassadeur à l’ONU, Abdallah Y. Al-Mouallimi, le royaume saoudien ne s’est pas contenté de réitérer son soutien à la monarchie marocaine sur le plan de l’autonomie du Sahara occidental. Il est allé plus loin.

Lire aussi : Retour au cessez-le-feu au Sahara occidental : les conditions d’Alger

Non seulement, il a exprimé la satisfaction de l’Arabie saoudite de « la participation des représentants élus » des territoires sahraouis occupés, qu’il a désigné par « Sahara marocain » dans les sessions du C24 (comité sur la décolonisation), il a fait siennes les revendications marocaines d’impliquer directement l’Algérie dans les négociations avec le Front Polisario.

Il s’est prononcé en faveur du maintien et à la poursuite du format des tables rondes qui ont déjà réuni le Maroc, la Mauritanie, le Polisario et l’Algérie.

(…)

LIRE PLUS: L’Algérie enterre le format des tables rondes – TSA