L’ambassadeur à Alger salue la position constante de l’Algérie de soutien à la question sahraouie | Sahara Press Service

L’ambassadeur à Alger salue la position constante de l’Algérie de soutien à la question sahraouie | Sahara Press Service

Alger, 26 jan 2019 (SPS) L’ambassadeur à Alger, Abdelkader Taleb Omar, a salué, samedi, la position de l’Algérie rejetant l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de futsal dans la ville occupée de Laâyoune, une position qui n’est pas étrange à l’Etat algérien qui a toujours soutenu les causes justes et le droit des peuples à l’autodétermination et à l’indépendance.

Invité au forum de la presse sportive organisé par l’Organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA) au Centre de presse du complexe olympique Mohamed Boudiaf, en compagnie du ministre sahraoui de la jeunesse et des sports Moussa Salma, l’ambassadeur sahraoui s’est félicité «de l’allocution éloquente, claire et courageuse prononcée par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, dans son volet relatif à la question sahraouie, dans laquelle il avait indiqué que celle-ci  constituait une question de décolonisation et demeurera ainsi, tout en rejetant catégoriquement la politique du fait accompli».

«C’est l’allocution du président d’un Etat pivot en Afrique du Nord, au capital moral et éthique indéniable. Nous sommes fiers du rôle de l’Algérie au double plan régional et international notamment en ce qui concerne le règlement du conflit libyen», a-t-il dit.

Pour lui, l’organisation de ce tournoi «s’inscrit dans le cadre de la guerre menée sur tous les fronts par le Maroc pour faire passer le conflit à un niveau supérieur, ce qui ne change rien à la réalité. Cependant, cela témoigne de la nouvelle orientation du régime marocain visant à se rebeller contre le droit international, d’autant que toutes les instances internationales y compris la Cour internationale de justice (CIJ) à La Haye et la Cour de justice de l’Union Européenne (CJUE) avaient affirmé, à maintes reprises, que le Maroc n’avait aucune souveraineté sur les territoires sahraouis.

Le Maroc comptait organiser la CAN 2020 de Futsal dans la ville occupée de Laâyoune, du 28 janvier au 7 février.

Plusieurs pays et organisations ont dénoncé la persistance du Maroc à organiser cette compétition dans la ville sahraouie occupée de Laâyoune, s’opposant vigoureusement à une démarche qui ignore la légalité internationale et les résolutions onusiennes relatives au règlement du conflit au Sahara occidental.

La Fédération algérienne de football (FAF) a adressé une lettre au président de la CAF dans laquelle elle «dénonce et s’oppose» à la domiciliation de la CAN de futsal 2020 dans la ville occupée de Laâyoune.

La FAF a appelé la CAF à ce que «la domiciliation des événements cités précédemment dans la ville occupée de Laâyoune soit reconsidérée, pour ne pas cautionner la politique du fait accompli, et réitère sa position constante, en adéquation avec les principes que l’Algérie a, de tout temps, défendus». (SPS)

Origen: L’ambassadeur à Alger salue la position constante de l’Algérie de soutien à la question sahraouie | Sahara Press Service