Les Africains appelés à se mobiliser contre la politique expansionniste – Sahara Press Service

Les Africains appelés à se mobiliser contre la politique expansionniste – Sahara Press Service

Alger, 25 mai 2021 (SPS) Le militant des droits de l’homme, Mahrez Lamari, a appelé, mardi, les citoyens africains à se mobiliser contre la politique expansionniste en Afrique, appelant à mettre fin au pillage des richesses ainsi qu’aux actions subversives menaçant la paix et la sécurité dans le continent.

«Nous lançons un appel pressant aux citoyens africains, à la société civile africaine plurielle et en particulier à la jeunesse africaine afin de se mobiliser pour stopper la politique expansionniste néocoloniale, le plan sioniste de déstabilisation, d’atteinte à l’intégrité territoriale et l’unité nationale des peuples, et en finir avec le pillage des richesses et les actions subversives menaçant la paix et la sécurité en Afrique», écrit-il dans une tribune transmise à l’APS à l’occasion de la journée mondiale de l’Afrique.

Le militant note que «les peuples d’Afrique célèbrent, la journée mondiale de l’Afrique dans un climat de tension et de manœuvres auxquels s’adonnent les anciennes puissances coloniales pour récupérer et piller illégalement les richesses et ressources naturelles d’Afrique, en utilisant des formes de déstabilisation des états africains pour arriver à leurs fins».

Le colonialisme que l’Afrique a vécu hier et qui est chassé des territoires africains, tente, a prévenu M. Lamari, «de revenir par tous les moyens et sous de nouvelles formes en mettant à exécution des plans criminels de création de confits internes et en encourageant des actions subversives de déstabilisation des Etats souverains».

Leur plan consiste, d’après lui, «à créer des zones de turbulences, de tempête qui leur sont économiquement et politiquement profitables».

L’ancien président du Comité algérien de solidarité avec le peuple sahraoui ( CNASPS) a mis en garde également contre «les infiltrations intéressées et pernicieuses dans les sphères économiques africaines (…) pour torpiller dans notre continent africain l’instauration de la démocratie, la défense des libertés, l’unité territoriale des pays indépendants, l’unité nationale, la stabilité, la sécurité, la quiétude et la paix».

Pour M. Lamari , » l’Afrique demeure ainsi un enjeu fondamental, les richesses de certains pays sont pillées, sont spoliées, l’intégrité territoriale de certains pays est menacée».

Face à cet enjeu et ces pratiques coloniales visant le retour du néo-colonialisme et du sionisme sous d’autres formes en Afrique, «les peuples d’Afrique doivent se mobiliser et agir pour combattre, contrer et stopper cette démarche arrogante coloniale qui vise ouvertement à confiner nos peuples dans la misère et la pauvreté et à déstabiliser des pays souverains afin de les livrer par la suite aux pillages et à l’anéantissement», préconise-t-il par ailleurs.

«(…) La dimension citoyenne populaire d’Afrique, la société civile africaine (toutes tendances confondues), doivent agir vite conformément à la nouvelle vision que nous avons de notre continent, de son devenir et de la dimension de nos responsabilités face aux multiples défis qui nous interpellent et œuvrer de toutes nos forces en faisant preuve d’esprit de sacrifices et d’abnégation», recommande ce militant.

Et d»enchaîner: «Plus que jamais nous devons nous unir, travailler la main dans la main, de concert au redressement et au développement économique de notre cher continent l’Afrique et aussi pour accélérer le parachèvement de la décolonisation totale du Sahara Occidental et stopper la poursuite de la rébellion (de l’entité sioniste) et du royaume du Maroc contre le droit international et leur intensification des violations des droits de l’homme en Palestine et au Sahara Occidental«.

Avant de conclure, Mahrez Lamari lance «un appel citoyen à la mobilisation consciente et la résistance populaire de la société civile Africaine pour défendre dans la dignité et la légalité notre identité et personnalité africaine et nos indépendances chèrement acquise et arrachées au prix de lourds sacrifices».

Et invite les Africains à rester «unis et vigilant» pour contrer toutes les manœuvres Imposées par les puissances coloniales et les plans de déstabilisation.

Les Africains célèbrent mardi la naissance de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA), en souvenir de ce jour historique du 25 mai 1963 ou une vingtaine de Chefs d’Etat africains créaient, dans l’enthousiasme à Addis-Abeba, cette Organisation Continentale. Celle-ci s’était fixée pour ambition l’indépendance totale de l’Afrique sur le plan politique et économique et la réalisation de son unité.

Origen: Les Africains appelés à se mobiliser contre la politique expansionniste