Maroc / Sahara occidental : Condamnation de Mme Mahfouda Bamba Lefkir

Maroc / Sahara occidental : Condamnation de Mme Mahfouda Bamba Lefkir
L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de la FIDH et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante au Maroc / Sahara Occidental .

Description de la situation :

L’Observatoire a été informé de sources fiables de la condamnation et de la dégradation de l’état de santé en détention de Mme Mahfouda Bamba Lefkir, défenseure sahraouie militant pour le droit à l’auto-détermination et membre du collectif Gdeim Izik[1]

Selon les informations reçues, le 27 novembre 2019, Mme Mahfouda Bamba Lefkir a été condamnée à six mois de prison ferme par le Tribunal de première instance de Laâyoune pour « obstruction à la justice » (article 609 alinéa 4 du Code pénal et articles 341 à 345 du Code de procédure pénale) et « humiliation d’un agent public » (article 263 du Code pénal). Son avocate a fait appel de cette condamnation.

Par ailleurs, les mauvaises conditions dans lesquelles Mme Mahfouda Bamba Lefkir est détenue depuis son arrestation engendrent une détérioration générale de son état de santé. En effet, elle souffre à l’heure actuelle de maladies chroniques et de complications de santé en raison d’un refus systématique d’accès aux soins au sein de la prison. Plus particulièrement, elle a des problèmes au niveau du visage, souffre d’allergies au niveau des yeux et éprouve des difficultés à marcher en raison d’enflures aux pieds.

(…)

Lire plus: Maroc / Sahara occidental : Condamnation de Mme Mahfouda Bamba Lefkir – fidh.org