Quand le Premier ministre marocain évoque l’Algérie comme «pays ennemi» – Algérie Patriotique

Quand le Premier ministre marocain évoque l’Algérie comme «pays ennemi» – Algérie Patriotique

(…)

Selon des sources informées, cette agitation trouve son explication dans la décision du secrétaire général de l’ONU de confier le dossier sahraoui à l’ancien ministre slovaque des Affaires étrangères, Miroslav Lajcak. Le Makhzen n’a pas supporté qu’Antonio Guterres rencontre le diplomate chevronné à New York pour lui proposer le poste d’émissaire des Nations unies pour le Sahara Occidental en remplacement de l’Allemand Horst Köhler qui a jeté l’éponge en mai 2019, laissant le poste vacant depuis neuf mois. Nos sources indiquent que la piste Lajcak se confirme, en expliquant que les Marocains «sont furieux parce qu’ils n’ont pas été consultés, croyant détenir quelque droit de veto dans le choix du représentant de l’ONU pour le Sahara Occidental, alors que rien n’oblige le secrétaire général des Nations unies à consulter les parties au conflit dans ce cas d’espèce».

Origen: Quand le Premier ministre marocain évoque l’Algérie comme «pays ennemi» – Algérie Patriotique