Réunion jeudi du Conseil de sécurité sur la minurso, le Polisario réitère sa position du processus | Sahara Press Service

Réunion jeudi du Conseil de sécurité sur la minurso, le Polisario réitère sa position du processus | Sahara Press Service

New York, 6 avr 2020 (SPS) Le représentant du Front Polisario aux Nations Unies, Dr Sidi Mohamed Omar, a indiqué lundi que la réunion du Conseil de sécurité prévue jeudi sur les développements au Sahara occidental devrait être l’occasion pour ses membres de discuter plusieurs questions, y compris le retard dans la nomination d’un nouvel envoyé personnel des Nations Unies et les mécanismes de réponse à l’ouverture des consulats dans les territoires sahraouis occupés.

Dans une déclaration à la SPS, Dr Sidi Mohamed Omar a indiqué qu’un exposé sur l’évolution du processus politique au Sahara occidental serait présenté au Conseil de sécurité, dont les travaux seront effectués par vidéoconférence en raison de la pandémie de Covid-19.

Selon le diplomate sahraoui, le chef de la MINURSO, Collin Stewart, devrait donner un briefing sur la situation de cette mission onusienne chargée d’organiser un référendum sur l’autodétermination au Sahara occidental.

Le Front Polisario attend des États membres du Conseil de sécurité qu’ils «adoptent une position ferme et claire sur les actes illégaux et provocateurs de la puissance occupante marocaine dans les territoires occupés du Sahara occidental, telles que l’ouverture de soi-disant consulats pour certaines entités étrangères, en plus de ses violations continues des droits de l’homme et du pillage des ressources naturelles du territoire occupé alors qu’il continue de violer les termes de l’Accord militaire n ° 1 et l’esprit du plan de paix par la violation illégale de la région de Guerguarat, a ajouté le diplomate sahraoui.

S’agissant de la nomination d’un envoyé personnel au Sahara occidental, Dr Sidi a indiqué que le Front Polisario n’a pas été informé de cette nomination qui ne doit en aucun cas constituer un «objectif» notamment en l’absence d’un processus politique assurant dans un cadre légal l’autodétermination du peuple sahraoui.

Dans ce cadre le Front Polisario est toujours «attaché à la solution pacifique du conflit, mais ne sera jamais partenaire dans tout processus qui ne respecte et ne garantit pas pleinement l’exercice par le peuple du Sahara occidental de son droit inaliénable à l’autodétermination et indépendance conformément aux résolutions pertinentes de l’Assemblée générale des Nations Unies et du Conseil de sécurité. »

A signaler, que la prochaine session du Conseil sera tenue sous la présidence de la République dominicaine dans un contexte marqué par la stagnation de ce dossier ayant remis la situation au point de départ, en dépit de la dynamique qui a caractérisé le règlement de ce conflit durant deux tables rondes à Genève ayant regroupé le Maroc et le Polisario sous les auspices de Horst Kohler, envoyé spécial du SG de l’ONU au Sahara Occidental.

A signaler, que la prochaine session du Conseil sera tenue sous la présidence de la République dominicaine dans un contexte marqué par la stagnation de ce dossier ayant remis la situation au point de départ, en dépit de la dynamique qui a caractérisé le règlement de ce conflit durant deux tables rondes à Genève ayant regroupé le Maroc et le Polisario sous les auspices de Horst Kohler, envoyé spécial du SG de l’ONU au Sahara Occidental.

Pour rappel, M. Kohler avait démissionné en mai 2019, depuis l’ONU n’a désigné aucun successeur. (SPS)

Origen: Réunion jeudi du Conseil de sécurité sur la minurso, le Polisario réitère sa position du processus | Sahara Press Service