Sahara occidental [5/5]: le Croissant-Rouge sahraoui, ligne de vie des réfugiés – Reportage Afrique RFI

Sahara occidental [5/5]: le Croissant-Rouge sahraoui, ligne de vie des réfugiés – Reportage Afrique RFI
 
Siège du Croissant-Rouge sahraoui à Rabouni. © RFI/François Mazet

Suite de notre série dans les territoires administrés par la RASD, la République arabe sahraouie démocratique. Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, les cinq camps algériens accueillaient fin 2017 plus de 173 000 Sahraouis. Situés dans une zone extrêmement aride, ils dépendent quasi-totalement de l’aide humanitaire internationale, gérée par le Croissant-Rouge sahraoui.

De notre envoyé spécial à Rabouni,

Les daïras, ce sont les quartiers qui composent chacune des cinq wilayas, les camps de réfugiés que desservent en farine, sucre, céréales, huiles, les camions du Croissant-Rouge sahraoui. En cette fin de matinée sous un soleil déjà brûlant, les bénévoles chargent les denrées sous l’œil de Najib Enawa, directeur de la coopération de l’organisation. « Il y a des dattes qui viennent d’Arabie saoudite, de l’huile, des lentilles, du lait en poudre pour le petit déjeuner des enfants », énumère-t-il.

Lorsque les ressources du programme alimentaire mondial, principal fournisseur de l’aide, s’assèchent en fin d’année, les hangars sont presque vides, mais le travail continue. 77% des 173 000 réfugiés recensés par le Haut Commissariat aux réfugiés reçoivent cette aide.

► À lire aussi : Sahara occidental, l’hôpital national de Rabouni face aux pénuries

(…)

► À lire aussi : Le conflit oublié du Sahara occidental

(…)

Origen: Sahara occidental [5/5]: le Croissant-Rouge sahraoui, ligne de vie des réfugiés – Reportage Afrique