VIOLATION DU CESSEZ-LE-FEU À GUERGUERAT : Le Front Polisario saisit l’ONU – Algerie7

VIOLATION DU CESSEZ-LE-FEU À GUERGUERAT : Le Front Polisario saisit l’ONU – Algerie7

Suite à de  nouvelles tentatives du Maroc  de préparer l’occupation militaire de la zone tampon de Guerguerat, le Front Polisario a saisi par le biais d’une lettre le   secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, dans laquelle il attire son attention  sur la violation flagrante par le Maroc du  cessez-le-feu signé en 1991 sous l’égide de l’ONU. «Ces deux derniers jours, les autorités marocaines ont fait venir un groupe d’agents de sécurité et de renseignement marocains et les ont installés dans un site situé près de la route illégalement aménagée par le Maroc dans la zone tampon de Guergarat», écrit Brahim Ghali dans sa lettre. Le Président sahraoui  souligne  que les autorités marocaines «ont récemment construit un bâtiment pour abriter ledit groupe et sont sur le point de construire d’autres bâtiments illégaux dans la région». Pour Brahim Ghali, «la présence d’agents marocains dans la zone tampon constitue une violation grave du cessez-le-feu et de l’accord militaire n° 1». Brahim Ghali y voit aussi une «action provocatrice et déstabilisatrice qui aggraverait la situation déjà tendue et menaçant davantage la sécurité dans la région». Il appelle enfin le Conseil de sécurité, à agir et à «s’assurer que le Maroc retire immédiatement tous ses agents de la zone tampon et démantèle toutes les installations de la région». Enfin le président sahraoui et secrétaire général du  Front.Polisario souligne l’urgente nécessité d’une présence «permanente» d’observateurs militaires de la MINURSO dans la zone pour contrôler le respect du cessez-le-feu et les accords qui y sont liés. En réalité, et selon les observateurs, le Maroc comme à son habitude tente un coup de poker pour s’installer durablement et militairement  dans toute la zone de  Guerguerat pour  contrôler les flux commerciaux mais surtout selon des publications sahraouies pour sécuriser le vaste trafic de drogues que contrôlent de hauts responsables militaires marocains.
M. Bendib

Origen: VIOLATION DU CESSEZ-LE-FEU À GUERGUERAT : Le Front Polisario saisit l’ONU – Algerie7