Entretien – Omaima Abdeslam, ambassadrice du Front Polisario auprès des Nations Unies et d’autres organisations en Suisse : « Après l’Espagne, l’ONU nous a trahis aussi ! »

Entretien – Omaima Abdeslam, ambassadrice du Front Polisario auprès des Nations Unies et d’autres organisations en Suisse : « Après l’Espagne, l’ONU nous a trahis aussi ! »

Entretien

Omaima Abdeslam, ambassadrice du Front Polisario auprès des Nations Unies et d’autres organisations en Suisse : « Après l’Espagne, l’ONU nous a trahis aussi ! »

Diplomate chevronnée, maniant le verbe avec une rare dextérité, Omaima Abdeslam, ambassadrice du Front Polisario auprès des Nations Unies ne croit hélas plus aux vertus de la diplomatie, des négociations et du dialogue fructueux. Après les trop nombreuses trahisons subies par le peuple sahraoui tout au long de son combat pour arracher son indépendance, il ne lui reste hélas plus que l’option de la lutte armée.ert c’est d’autant plus dommage et regrettable comme le rappelle à bon escient notre interlocutrice que le peuple sahraoui, tolérant, pacifiste et adepte d’un islam moderne et ouvert, est un facteur de stabilité de toute cette région du monde. Aider à régler le conflit du Sahara Occidental en permettant à ce peuple de décider librement et souverainement via un référendum d’autodétermination, c’est en finir avec l’émigration clandestine, le terrorisme, le trafic de drogue et… l’odieux chantage marocain. Ecoutons plutôt cette diplomate très dynamique, et cette grande militante de la cause sahraouie…

 

Entretien réalisé par Mohamed Abdoun

 

La Patrie News : Comment vivez-vous et réagissez-vous à la trahison par le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez de la cause sahraouie ?

Omaima Abdeslam : ce changement de position de la part de Pedro Sanchez a été très majoritairement rejeté par la société civile espagnole ainsi que sa classe politique. (…)

Origen: Entretien – Omaima Abdeslam, ambassadrice du Front Polisario auprès des Nations Unies et d’autres organisations en Suisse : « Après l’Espagne, l’ONU nous a trahis aussi ! »