Journée du prisonnier sahraoui civil: «Gdeim Izik» restera gravée dans la mémoire | Sahara Press Service

Journée du prisonnier sahraoui civil: «Gdeim Izik» restera gravée dans la mémoire | Sahara Press Service
 

Paris, 09 nov 2021 (SPS) Le représentant du Front Polisario en Europe et à l’Union européenne (UE), Oubbi Bouchraya Bachir a affirmé lundi que l’épopée historique du camp «Gdeim Izik» resterait gravée à jamais dans la mémoire collective du peuple sahraoui, de ses amis et du monde entier.

«L’épopée historique du camp ‘Gdeim Izik’ restera gravée dans la mémoire collective du peuple sahraoui, de ses amis et du monde entier, telle une preuve éloquente du ralliement au Front Polisario pour l’objectif de l’indépendance nationale. Enfin, le camp a traduit, sur le plan d’idées et d’organisation, le slogan ‘Au coeur des peuples, naissent les miracles’», a tweeté M. Bouchraya à l’occasion de la Journée nationale du prisonnier sahraoui civil dans les geôles marocaines.

Les Sahraouis commémorent, lundi, la Journée nationale du prisonnier civil sahraoui dans les geôles marocaines, une occasion de se remémorer les sacrifices consentis par les détenus sahraouis face à la répression de l’occupant marocain.

Le président de la République, Secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali a publié un décret le 21 mai 2019, «à travers lequel il institue la Journée du 8 novembre, Journée nationale du prisonnier civil sahraoui», célébrée chaque année avec des activités supervisées par le ministère des Territoires occupés et de la Diaspora sahraouie.

Les détenus de «Gdeim Izik» croupissent dans plusieurs geôles marocaines situées de 600 à 1.300 km des villes sahraouies occupées, après avoir écopé de peines lourdes et injustes allant de 20 ans de prison jusqu’à la perpétuité. Ces peines ont été prononcées lors de procès sommaires organisés du 26 décembre 2016 au 17 juillet 2017, dans la ville marocaine de Salé, selon des témoignages d’organisations des droits de l’homme telles que Human Rights Watch et Amnesty international, suite à l’opposition des membres du groupe au démantèlement du camp de Gdeim Izik en novembre 2010.(SPS)

Origen: Journée du prisonnier sahraoui civil: «Gdeim Izik» restera gravée dans la mémoire | Sahara Press Service