Le sénateur américain Inhofe : le Maroc a violé l’accord de cessez-le-feu à El Guerguarat | Sahara Press Service

Washington, 11 nov 2020 (SPS) Le président de la Commission de défense du Sénat américain, James Inhofe, a déclaré mardi que le Maroc a violé l’accord de cessez-le-feu en ouvrant une brèche illégale dans la région d’El Guerguerat, située à l’extrême sud-ouest du Sahara occidental, où des Sahraouis observent depuis quelques semaines des manifestations pacifiques pour réclamer sa fermeture définitive.

S’exprimant devant le Sénat sur l’évolution de la situation sur le terrain au Sahara occidental, l’influent sénateur républicain, a déclaré que «le Maroc a tenté maintes fois d’utiliser l’ouverture illégal de Guerguerat pour transporter des marchandises en violation de l’accord de cessez-le-feu des Nations unies».

C’est en effet, contre «cette utilisation illégale du territoire» du Sahara occidental que des Sahraouis protestaient pacifiquement, a affirmé le Sénateur, soulignant que «le Maroc, au lieu de reconnaître leur droit de manifester pacifiquement, il lance des menaces à leur encontre «.

A ce titre, M. Inhofe a fait état d’informations selon lesquelles «le Maroc envoie également des forces militaires dans la région dans le cadre d’une escalade manifeste. Ce n’est pas un problème nouveau, le Maroc tente depuis trop longtemps d’utiliser illégalement la question de Guerguerat».

«En plus de nier au peuple sahraoui son droit à la liberté et à l’autodétermination, le gouvernement marocain tente de voler et de piller autant que possible les terres qu’il a revendiquées illégalement», a-t-il ajouté.

Et de poursuivre: «il (l’occupant marocain) vole leurs ressources naturelles, exploite et vend illégalement du phosphate, et pêche illégalement dans les eaux» appartenant au peuple du Sahara occidental.

James Inhofe a proposé à l’ONU d'»envoyer une équipe à Guerguerat pour confirmer que le Maroc est en violation de l’accord».

Ce dernier a mis l’accent, en outre, sur la nécessité d’ «appliquer l’accord de cessez-le-feu de 1991. Cela rétablira la bonne foi (…) et permettra de faire de réels progrès pour parvenir à un référendum d’autodétermination» au profit du peuple du Sahara occidental. (SPS)

Origen: Le sénateur américain Inhofe : le Maroc a violé l’accord de cessez-le-feu à El Guerguarat | Sahara Press Service